Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Jeune homme nu avec baudrier

Œuvre Jeune homme nu avec baudrier

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Statuette ou élément de candélabre : Ephèbe mettant son baudrier

© 1995 RMN / Gérard Blot

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Cette statuette provient d'un dépôt votif trouvé sur le mont Falterona en Italie, à l'emplacement d'un sanctuaire dont la fréquentation militaire semble avoir été très intense. La figurine représente un jeune homme nu ajustant son baudrier et ornait probablement la partie supérieure d'un candélabre. Elle a été attribuée par certains à une officine de Vulci, par d'autres à un atelier de l'Etrurie padane où les bronzes vulciens abondamment importés au début du Ve siècle, sont ensuite imités.

Le dépôt votif de Falterona

Cette statuette provient d'un dépôt exceptionnel d'ex-voto de bronze découverts en 1838 sur le mont Falterona, en Italie centrale, près d'un petit lac situé en bordure d'une route reliant l'Etrurie du Nord à la Romagne. L'ensemble comprenait des objets fabriqués entre la fin du VIe siècle av. J.-C. et l'époque hellénistique : six cent vingts statuettes, figures humaines (quelques-unes sont parvenues au British Museum de Londres et au Louvre) et représentations d'animaux domestiques, près de deux mille fragments d'armes ainsi que des parties du corps humain (têtes, bustes, bras, jambes...) et quelques monnaies. Le culte célébré en ce lieu était vraisemblablement adressé à des divinités guérisseuses. La présence d'un très grand nombre d'armes et de statuettes de guerriers atteste également une fréquentation militaire relativement intense du sanctuaire, où l'on a également retrouvé des effigies d'Héraclès.

Une figure de guerrier comme décor de candélabre

La figurine du Louvre représente l'un de ces guerriers, sous les traits d'un jeune homme nu ajustant de la main droite le baudrier qui maintient le fourreau de son glaive. La physionomie athlétique et l'attitude du personnage font écho aux créations grecques de l'époque classique. Le bronzier a retenu ici la leçon de Polyclète en transcrivant la pondération inventée par le sculpteur grec au milieu du Ve siècle av. J.-C., le contrapposto, conçu sur l'inclinaison inversée des épaules et des hanches. Dressée sur une petite base moulurée, la statuette ornait probablement la partie supérieure d'un candélabre.

Une production de Vulci ou de l'Etrurie padane

L'objet a été réalisé dans les premières décennies du IVe siècle av. J.-C., selon la technique de la fonte pleine à la cire perdue. Certains l'ont parfois attribué à une officine de Vulci, mais il a peut-être été créé plutôt dans un atelier de Spina, en Etrurie padane : les liens entre les deux productions ont souvent été notés ; les bronzes vulciens, abondamment importés au début du Ve siècle, sont ensuite imités par les artisans de Spina.

Bibliographie

- HOSTETTER E., Bronzes from Spina, Mayence, 1986, p. 197, n 29.

- Civiltà degli Etruschi, Florence-Milan, 1985, n 10.30.6, p. 285.

 - CRIOSTOFANI M., I Bronzi degli Etruschi, 1985, n 4.8, p. 256.

Cartel

  • Statuette ou élément de candélabre : Ephèbe mettant son baudrier

    Premier quart du IVe siècle avant J.-C.

    Provenance : Falterona (dépôt votif du lac des idoles)

    Production : Vulci ou Spina

  • Bronze

    12.5 H

  • Acquisition 1858 , 1858

    Br 292

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Denon
    Rez-de-chaussée
    Etrurie II
    Salle 19
    Vitrine 7

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet