Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>La Cnémide

Œuvre La Cnémide

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art grec archaïque (du VIIe au VIe siècle av. J.-C.)

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Cnémide gauche

© 2004 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art grec archaïque (du VIIe au VIe siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Les cnémides sont des éléments essentiels de l'équipement de l'hoplite grec. Depuis la fin du VIIIe siècle av. J.-C., la forme de ces jambières a beaucoup évolué : de plus en plus enveloppantes, mieux adaptées à l'anatomie des jambes du guerrier, elles assurent une protection maximale des membres inférieurs, de la cheville au genou. Cet exemplaire de bronze, décoré d'une palmette incisée, a été réalisé dans la première moitié du VIe siècle av. J.-C. et pourrait provenir d'Italie méridionale.

Un élément de l'armement de l'hoplite

Tout comme le casque, le bouclier et la cuirasse, les cnémides constituent un élément essentiel de la panoplie défensive des hoplites, fantassins lourdement équipés de l'armée grecque. Elles se présentent comme de simples protège-tibias ou comme des jambières très allongées, couvrant la jambe de la cheville jusqu'au genou pour une meilleure protection. Les cnémides sont martelées dans des feuilles de bronze découpées et formées à l'anatomie de la jambe du guerrier. Une pièce de tissu est cousue à l'intérieur, afin d'éviter toute blessure due au frottement du métal sur la peau.

Un exemplaire archaïque d'Italie méridionale

Cet exemplaire, qui proviendrait d'Italie méridionale, a été réalisé durant la période archaïque, dans la première moitié du VIe siècle avant J.-C. Il s'agit de la cnémide gauche d'une paire de jambières conservée au Louvre depuis 1874 (la cnémide droite est dans un état de conservation médiocre). La partie supérieure, qui couvrait le genou, est ornée d'une palmette incisée. Comme sur la plupart des exemplaires de cette époque, un sillon en forme de virgule est gravé profondément sur la face interne de la jambe, de manière à en suggérer le modelé et à souligner le galbe du mollet. La tôle de bronze est bordée de petits trous destinés à la fixation de la doublure en tissu et au laçage de la jambière.

L'évolution des cnémides

Depuis la fin de la période géométrique (à la fin du VIIIe siècle avant J.-C.), la conception des cnémides a subi une transformation radicale ; leur forme a considérablement évolué entre le VIIe et le Ve siècle avant notre ère, sans doute sous l'impulsion de la réforme hoplitique, épousant davantage la morphologie de la jambe, dans un souci de protection optimale des membres inférieurs du soldat. Dès la fin du VIIe siècle, en effet, la cnémide ne couvre plus seulement la partie antérieure de la jambe, mais enveloppe presque entièrement le mollet et prend en compte également la protection du genou. Au cours du VIe siècle avant J.-C., les bronziers améliorent l'élasticité du métal, de sorte que les perforations réservées au laçages se raréfient. Dans les premières décennies du Ve siècle avant J.-C., toute forme de décor gravé est définitivement abandonnée, au profit d'une restitution fidèle de la structure musculaire. Ainsi, la dissymétrie naturelle des muscles du genou (les vastes interne et externe) est notée avec précision. Considéré désormais comme un objet fonctionnel, la cnémide n'évolue plus.

Bibliographie

Kunze E., Beinschienen, Ol. Forsch. XXI, 1991, p. 28, pl.16.4, p. 32-33

Cartel

  • Cnémide gauche

    Première moitié du VIe siècle avant J.-C.

  • Bronze

    H.: 46,2 cm

  • Don Mercier, 1874

    Br 1163 bis

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Sully
    1er étage
    Salle des Bronzes
    Salle 32
    Vitrine M3 : Armement grec (VIIe - IVe siècles avant J.-C.)

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet