Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>La "Diane d'Anet"

Fontaine de Diane

© 1996 Musée du Louvre / Pierre Philibert

Sculptures
France, Renaissance

Auteur(s) :
Montalbetti Valérie

Accompagnée de ses deux chiens, un lévrier et un barbet, Diane, déesse de la chasse, enlace un cerf majestueux. Le groupe surmontait une fontaine monumentale dans le parc du château d'Anet, construit par Philibert Delorme pour Diane de Poitiers, la maîtresse du roi Henri II. La longue silhouette nue et chaste de la déesse, dont la beauté fut toujours admirée, est devenue le symbole de la Renaissance française.

Diane et la Nymphe

Diane, à demi allongée, étreint un cerf au fier port de tête. Elle est accompagnée de ses chiens Phrocyon et Cyrius, clairement définis comme un lévrier et un barbet. Elle ne porte pas son attribut habituel, le croissant de lune. La figure évoque spontanément la Nymphe de Fontainebleau (musée du Louvre), haut-relief sculpté par Benvenuto Cellini pour François Ier. Philibert Delorme l'avait installée au-dessus du portail d'entrée du château d'Anet au milieu du XVIe siècle en la transformant en Diane, déesse de la chasse.
Sans être un portrait de la favorite, la figure évoque bien sûr la maîtresse du lieu, Diane de Poitiers. Le tableau de Diane chasseresse (musée du Louvre) de l'Ecole de Fontainebleau opère un rapprochement similaire entre les deux Diane et la déesse est également figurée nue. Dans le relief de la Nymphe, Cellini avait précisé que le cerf symbolisait le roi François Ier. Il est tentant de penser que le cerf symbolise ici Henri II, le royal amant de Diane.

L'auteur

Ce premier grand nu de la sculpture française pose l'énigme de son auteur. Sa beauté préjuge d'un grand maître, mais lequel ? L'attribution traditionnelle à Jean Goujon (qui n'est plus retenue aujourd'hui) remonte à la Révolution et vient d'Alexandre Lenoir, le créateur du Musée des monuments français, qui vouait une admiration enthousiaste au sculpteur. Depuis, l'oeuvre a été successivement attribuée à Benvenuto Cellini, Germain Pilon, Pierre Bontemps ou Ponce Jacquiot. Mais il est difficile de juger car la sculpture a subi une importante restauration au XVIIIe siècle puis en 1799-1800 par le sculpteur Pierre-Nicolas Beauvallet, l'auteur de Suzanne au bain (1813, musée du Louvre).

L'élégance bellifontaine

Quel que soit son auteur, Diane proclame l'élégance altière de l'art de Fontainebleau : l'élongation maniériste de la figure, la souplesse du corps, les seins menus et haut placés, la tête petite, la coiffure extrêmement raffinée, le dessin des yeux. Il naît une certaine sensualité du contraste entre la nudité du corps et la richesse de la coiffure, mais la beauté idéale de la figure, la pureté des lignes confèrent à la déesse une chaste distinction.
Le groupe est un chef-d'oeuvre d'harmonie. Pour équilibrer la pose de la déesse et la présence imposante du cerf à la haute ramure, qui entraînent le groupe vers la gauche, le sculpteur a relevé le bras de la déesse et l'a armé d'un arc. Les têtes de Diane et du cerf tournées dans la même direction assurent la cohésion de la scène.

Bibliographie

- MAYER M., "La fontaine de Diane du château d'Anet n'est pas de Benvenuto Cellini", in Revue de l'Art, n 68, 1935, p.125-134.

- DU COULOMBIER P., Jean Goujon, Paris, 1949, p.130-133.

- BLUNT A., Art et architecture en France 1500-1700, Paris, 1983 (éd. anglaise 1953), p.108.

-  BEAULIEU Michèle, Description raisonnée des sculptures du Musée du Louvre, tome 2, Renaissance française, Paris, 1978, p.96-99.

- ZERNER H., L'Art de la Renaissance en France. L'invention du classicisme, Paris, 1996, p.361-363.

Cartel

  • Fontaine de Diane

    Milieu du XVIe siècle

  • Marbre

    H. : 2,11 m. ; L. : 2,58 m. ; Pr. : 1,34 m.

  • Provenant du musée des Monuments français, 1823

    M.R. 1581, M.R. sup 123

  • Sculptures

    Aile Richelieu
    Rez-de-chaussée
    Prieur
    Salle 15 b

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet