Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>La Famille Forestier

Œuvre La Famille Forestier

Département des Arts graphiques : XIXe siècle

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

La famille Forestier

Arts graphiques
XIXe siècle

Auteur(s) :
Prat Louis-Antoine

Ce portrait de famille représente la fiancée d'Ingres, Julie Forestier, entourée de ses parents et de son oncle. Il a été réalisé par l'artiste peu avant son départ pour Rome à l'automne de 1806. L'éloignement des fiancés provoqua la rupture du projet de mariage, et Julie Forestier devait rester célibataire.

Un portrait de groupe

Les cinq personnages représentés ici sont, de gauche à droite : Clotilde, la bonne de la famille Forestier ; l'oncle de Julie, Joseph Armand Sallé ; la mère de Julie, Marie-Jeanne-Julie née Sallé ; sa fille unique, Julie, alors fiancée au peintre Ingres ; enfin, à droite, le père de Julie, Charles-Pierre-Michel Forestier, avocat au Parlement de Paris. Ce portrait de famille est enrichi de détails anecdotiques (le piano, qui indique le don de la jeune fille pour la musique) ou symboliques (le chien, qui évoque la fidélité).

Une romance rompue

Il s'agit en effet d'un véritable memento amoureux : Ingres dessine ce portrait collectif au moment où il doit se séparer de sa fiancée Julie, afin de passer quatre ans à l'Académie de France à Rome (Villa Médicis), grâce au Prix de Rome qu'il avait remporté en 1801. Une fois séparés, les fiancés décidèrent de rompre. Ingres se mariera en 1813 avec une jeune modiste, Madeleine Chapelle, et Julie Forestier restera célibataire : sa mésaventure lui inspirera même un petit roman, Emma ou la fiancée. Après la rupture, elle rendra le dessin à Ingres, qui en fera une (ou deux) copies.

Un chef-d'oeuvre graphique

Parmi l'immense oeuvre graphique d'Ingres (plus de 5000 dessins), l'ensemble des portraits dessinés de beaucoup de ses contemporains (près de 500) est considéré comme l'une des parties les plus admirables. Le Louvre conserve une trentaine de portraits dessinés à la mine de plomb, où l'artiste restitue les traits du modèle, mais en évoque aussi le caractère. Celui de la Famille Forestier compte parmi les plus célèbres, autant par la science de la mise en place des différents personnages que par la délicatesse du graphisme.

Bibliographie

- NAEF Hans, Die Bildniszeichnungen von J.-A. D. Ingres, Berne, 1977-1980, t. I, chap. 11, et t. IV, n 33.

- PRAT Louis-Antoine, Ingres, Paris, Milan, 5 Continents éditions, 2004, n 4, p. 77.

- PRAT Louis-Antoine, Ingres 1780-1867, cat. exp. Paris, musée du Louvre, 2006, n 125.

Cartel

  • INGRES Jean Auguste Dominique

    La famille Forestier

    Coutan-Hauguet-Schubert-Milliet

  • Mine de plomb. Signé et daté à la mine de plomb, en bas à gauche : 'Ingres fecit 1806. Dessin restauré

    H. : 23.3 cm. ; L. : 31.9 cm.

  • don

    401450

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

signé en bas à gauche : Ingres fecit 1806