Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>La Femme au miroir

Œuvre La Femme au miroir

Département des Peintures : Peinture italienne

La Femme au miroir

© 2010 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola

Peintures
Peinture italienne

Auteur(s) :
Aline François

Dans ce chef-d'oeuvre du classicisme chromatique de la jeunesse de Titien, l'harmonie de la composition et des couleurs exalte la beauté de la femme. Titien donne ici le prototype de l'idéal féminin caractéristique de la peinture vénitienne. Les deux miroirs, dont l'un est tendu par l'homme, permettent à la jeune femme de se voir de face et de dos : ce thème du reflet, inventé par Giorgione, met en valeur l'habileté technique de l'artiste.

Une composition classique

Cette jeune vénitienne rêveuse et sensuelle, surprise pendant sa toilette, tient d'une main ses cheveux et de l'autre un flacon de parfum. Debout, le corps de face, elle porte sous une robe verte à bretelles une chemise blanche plissée à large décolleté qui laisse apparaître surtout son épaule gauche. Elle est assistée par un homme, barbu, vêtu d'un pourpoint rouge, qui lui présente deux miroirs, l'un de face et l'autre de dos. Dans un cadrage serré, les deux figures occupent tout l'espace. La composition classique se lit clairement grâce à un rythme harmonieux où chaque forme se fait l'écho de l'autre. Ainsi, la forme ovale du visage et celle circulaire du miroir répondent aux lignes courbes dessinées par le bras nu, la manche droite, les rondeurs des épaules et le décolleté.

Un hymne à la beauté vénitienne

Si Titien est encore proche de son maître Giorgione, par l'utilisation des artifices du rebord au premier plan et du miroir, il s'en éloigne par sa palette riche en couleurs vives et par le jeu subtil des effets de clair-obscur, en particulier dans le vêtement rouge de l'homme qui se tient dans l'ombre. Cette oeuvre de jeunesse révèle l'intérêt de Titien pour les portraits de femmes dont il peignit les charmes à plusieurs reprises entre 1510 et 1520. Le visage incliné, les yeux bleus, la carnation claire, les épaules nues, les cheveux blonds, ondulés et détachés sont autant de détails qui fixent l'idéal féminin à Venise au début du XVIe siècle. Ce thème à la mode inspirera de nombreux artistes comme Palma, Bordon et Savoldo.

Cartel

  • Tiziano VECELLIO, dit TITIEN (Pieve di Cadore, 1488/1490 - Venise, 1576)

    La Femme au miroir

    Vers 1515

  • H. : 0,99 m. ; L. : 0,76 m.

  • Collection de Louis XIV, acquis de Jabach en 1662

    INV. 755

  • Peintures

    Aile Denon
    1er étage
    Salle de la Joconde
    Salle 7

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet