Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>La Femme à la perle

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

La Femme à la perle

© 2009 RMN / Stéphane Maréchalle

Peintures
Peinture française

Auteur(s) :
Vincent Pomarède

Ce tableau est une transposition, toute personnelle, de La Joconde. On a pris autrefois pour une perle la petite feuille qui se détache sur le front de la jeune fille. Le modèle, Berthe Goldschmidt, est vêtu d'une des robes italiennes rapportées par Corot de ses voyages.

Vermeer ?

Le titre, inexpliqué, fait surgir dans la mémoire le portrait d'une autre jeune femme, celle de Jan Vermeer. Même énigme sur le modèle, même regard, même interrogation sur le costume. Chez Vermeer, le turban bleu et jaune aurait fait partie des "costumes turcs" de La Jeune Fille au turban. Chez Corot, le costume est inspiré des costumes des paysannes italiennes ou grecques. La perle bien sûr. Elle est reconnaissable dans la toile de Vermeer. Ici, elle désigne peut-être l'ornement sombre sur le front de la jeune femme, élément d'un voile transparent qui couvre le haut du front.

Léonard et Raphaël ?

Un léger voile sur le front, la jeune femme assise, les bras croisés, les mains abandonnées... Une image surgit : celle de La Joconde de Léonard de Vinci. À ceci près que la Joconde est représentée devant un paysage. La coiffure des cheveux, l'ovale du visage, le costume, la gamme des couleurs nous entraînent vers Raphaël. Quel a été le propos de Corot ? Il est bien difficile de le dire. On peut ne pas rester insensible au fait que, jusqu'au début du XIXe siècle, La Joconde n'attira guère l'attention, mais qu'à partir de 1830, dans la mouvance romantique, naît l'intérêt qui est à l'origine du mythe actuel. La reproduction en série se développait, il fallut graver l'oeuvre et ce fut en 1859, la célèbre gravure de Calamatta.

Cartel

  • Camille COROT (Paris, 1796 - Paris, 1875)

    La Femme à la perle

    Vers 1868 - 1870 ?

  • H. : 0,70 m. ; L. : 0,55 m.

  • Acquis sur les arrérages du legs Maurice Audéoud, 1912

    R.F. 2040

  • Peintures

    Aile Sully
    2e étage
    Collection Thomy Thiéry, Corot
    Salle 70

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet