Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>La Pêche

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

La Pêche

© 1995 RMN / Gérard Blot

Peintures
Peinture italienne

Auteur(s) :
Agnès Alfandari

Annibale Carrache avait fondé avec son frère Augustin et son cousin Ludovic une académie à Bologne ; ils prônaient le retour au naturel en réaction aux excès du manièrisme. Personnages et paysages composent un ensemble harmonieux où rien ne vient affirmer la primauté de l'un sur l'autre. Avec son pendant La Chasse, il s'agit sans doute de dessus-de-porte.

Une succession de petites scènes de pêche

Dans un paysage de campagne, le peintre met en place plusieurs groupes de personnages qui forment autant de petites scènes de genre. Chacune d'elles semble prise sur le vif bien que réunies artificiellement dans un même espace. À droite, un pêcheur, encore immergé, propose ses prises à un couple d'élégants. Au milieu, sur le bord de la rivière qui traverse la composition, trois personnages dans une barque composent une deuxième saynète. Debout à la proue, un homme maintient l'embarcation avec une gaffe, tandis qu'une femme coiffée d'un large chapeau de paille relève des filets. Entre les deux, un homme penché au-dessus d'un grand plateau tressé trie leur récolte. Plus loin sur la gauche, un jeune homme tient une ligne plongée dans l'eau, pendant que son compagnon prépare le poisson pour la vente. Au second plan, le peintre montre encore d'autres occupations, comme les deux hommes torse nu tirant leur nasse.

L'artiste guide notre regard

La gestuelle du personnage de droite, bras ouverts, doigt tendu, invite le spectateur à entrer dans le tableau. Carrache place les groupes de figures sur toute la largeur de l'oeuvre, en organisant la composition de façon à ce que les scènes soient alternées sur les différents plans. Ainsi, le regard du spectateur passe graduellement de l'une à l'autre, progressant à l'intérieur du tableau sans qu'aucun détail ne lui échappe.
La verticalité des arbres s'oppose à la large étendue d'eau qui traverse la composition et va se jeter au fond dans un estuaire. Les couleurs jouent un rôle important dans la définition de l'espace : les petites touches de blanc moucheté animent la surface de l'eau, les bleus et gris argentés dessinent les lointains lumineux. Le motif de la corniche, au premier plan, juxtaposée à l'étendue d'eau, sera souvent répété par Annibal avant de devenir l'un des accessoires courants du paysage classique.

Un style nouveau

Annibal Carrache a vingt-quatre ans lorsqu'il peint La Pêche et son pendant La Chasse. Les deux oeuvres datent donc de la période bolonaise du peintre, avant son départ pour Rome en 1584. Dans ces tableaux, Carrache s'est attaché à traduire les différents moments liés aux activités campagnardes de pêche et de chasse. Ce type de sujets était courant dans la décoration des villas de la région de Bologne, où travaillait Annibal. La Pêche et La Chasse annoncent un style nouveau, associant l'exemple des grands maîtres de la Renaissance à l'étude directe de la nature. Ces deux principes forment la ligne directrice de l'enseignement donné par les Carrache, Annibal, son frère Augustin et leur cousin Ludovic, au sein de l'académie qu'ils ouvrent à Bologne vers 1585.

Cartel

  • Annibal CARRACHE (Annibale CARRACCI) (Bologne, 1560 - Rome, 1609)

    La Pêche

    Vers 1585 - 1588

  • H. : 1,36 m. ; L. : 2,55 m.

  • Collection de Louis XIV (don du prince Camillo Pamphili en 1665)

    INV. 209

  • Peintures

    Aile Denon
    1er étage
    Grande Galerie
    Salle 8

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet