Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>La Présentation

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

La Présentation

© 2004 RMN / Hervé Lewandowski

Peintures
Peinture italienne

Auteur(s) :
Constance Lavagne d'Ortigue

Peintre des fastes et des divertissements de la société vénitienne, Pietro Longhi nous introduit dans un intérieur particulièrement élégant.

Une scène d'intérieur

Dans une pièce aux murs damassés, entre une cheminée et un baldaquin, deux élégantes reçoivent un couple de visiteurs. Des enfants chuchotent derrière elles ; le petit chien, visible dans l'angle inférieur gauche, introduit une note familière dans cette mise en scène d'un univers clos.
Au premier plan, tournant le dos, un jeune seigneur portant un habit brodé d’or, donne le bras à une femme vêtue de  noir et coiffée d’un bonnet à fleurs et à brides Elle esquisse une révérence devant une femme élégante qui tient son éventail fermé contre son menton. Derrière, deux jeunes garçons et à sa droite, une jeune femme déploie sa large robe rose bordée de perles. A gauche, au fond, un fauteuil rouge est posé devant une haute cheminée surmontée d’un amour.
L’univers policé de la vie intime à Venise se dévoile dans ce tableau qui offre un intérêt tant pour ses qualités picturales minutieuses que pour sa fine description sociologique. Longhi reste un observateur placide et parfois ironique de ce spectacle social et ce tableau rappelle d’autres scènes du même genre comme L’Évanouissement (Washington, National Gallery of Art).

Une carrière méconnue

A en juger par les portraits et les commandes de scènes familiales qu’il reçut des patriciens de Venise, Longhi eut beaucoup de succès de son vivant. Cependant, sa vie reste mal connue. Fils d’un artisan fondeur d’argent et ciseleur, il fait son apprentissage dans l’atelier paternel et gardera un goût marqué pour les objets décoratifs qui se retrouvent souvent dans ses tableaux. Après des premières études auprès du peintre véronais Antonio Balestra (1666-1740), il travaille dans l’atelier du peintre bolonais Giuseppe Maria Crespi (1665-1747). De retour à Venise en 1732, il se marie et Alessandro (1733-1813), l’un de ses fils, fera une carrière de portraitiste dans le style de Hyacinthe Rigaud (1659-1743). Longhi a pu connaître les œuvres de ses contemporains anglais et français, notamment par l’intermédiaire du graveur français Joseph Flipart (1721-1797) qui travailla à Venise entre 1737 et 1750 d’après des modèles de peintres français comme Jean Siméon Chardin (1699-1779).

Cartel

  • Pietro LONGHI (Venise, 1702 - Venise, 1785)

    La Présentation

    Vers 1740

  • H. : 0,66 m. ; L. : 0,55 m.

  • Récupéré en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale ;attribué au musée du Louvre par l'Office des Biens privés, 1950

    M.N.R. 562

  • Peintures

    Aile Denon
    1er étage
    Collection Othon Kaufmann et François Schlageter
    Salle 24

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet