Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>La Présentation au Temple

Œuvre La Présentation au Temple

Département des Peintures : Peinture française

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

La Présentation au Temple

© 1999 RMN / Jean-Gilles Berizzi

Peintures
Peinture française

Auteur(s) :
Guillaume Kazerouni

Le tableau a été donné en 1641 par le cardinal de Richelieu à l'église de la Maison professe des Jésuites, rue Saint-Antoine à Paris. Démantelé à la Révolution, la partie supérieure du retable, L'Apothéose de saint Louis, est conservée au musée de Rouen tandis que La Présentation au temple est exposée au musée du Louvre.

Vestige d'un grand maître-autel

La Présentation au Temple ornait autrefois le maître-autel de l'église de la Maison professe des Jésuites, rue Saint-Antoine, aujourd'hui église Saint-Paul-Saint-Louis. Elle avait été offerte par le cardinal de Richelieu. Elle était surmontée d'une Apothéose de Saint Louis peinte également par Vouet et qui se trouve actuellement au musée de Rouen. Le maître-autel, l'un des plus beaux de la Capitale, s'élevait à dix mètres du sol et se composait de quatre niveaux : dans les deux premiers prenaient place les tableaux du Louvre et de Rouen ; le troisième était le fronton sculpté avec la figure de Dieu le Père et le quatrième un grand crucifix qui couronnait le tout. L'ensemble était fait de marbres polychromes, et était agrémenté, dans ses parties latérales, de sculptures de Jacques Sarazin. Comme les autres maîtres-autels, cet ensemble remarquable fut détruit à la Révolution.

La Présentation de Jésus au Temple

Cet épisode de l'enfance du Christ est rapporté par l'Évangile selon saint Luc. Comme il était de coutume, les parents de Jésus se rendent au Temple pour présenter leur nouveau-né au Seigneur et effectuer le sacrifice de deux tourterelles. C'est durant cette cérémonie que Siméon annonce à la foule que l'enfant apportera la lumière aux païens, et à Marie que son coeur sera transpercé d'une flèche (annonce du sacrifice du Christ). Vouet illustre la scène dans une composition en pyramide, devant une colonnade qui évoque l'architecture du Temple. La gamme colorée, chaude et limpide, brillant sous une lumière dorée met en valeur l'harmonie lyrique des poses et des lignes obliques qui dominent la composition.

Vouet et la peinture religieuse

De retour de Rome en 1627, Vouet donne un souffle inédit à la peinture religieuse à Paris en y intégrant les nouveautés acquises en Italie. Il reprend et développe la formule du retable où se mêlent, avec une grande unité, l'architecture, la peinture et la sculpture. Il réalise trois grands maîtres-autels dans la Capitale entre 1628 et 1640 : à Saint-Nicolas-des-Champs, où l'on retrouve une facture proche de ses oeuvres italiennes ; à Saint-Eustache, avec une verve baroque qui caractérise son style au milieu des années 1630 et enfin à Saint-Paul-Saint-Louis (vers 1640) où son art devient plus mesuré. De ces véritables monuments à la gloire de Dieu, seul le premier a été dans son intégralité épargné par le temps. Des deux autres, il ne reste plus que les peintures.

Cartel

  • Simon VOUET (Paris, 1590 - Paris, 1649)

    La Présentation au Temple

    Vers 1640 - 1641

  • H. : 3,93 m. ; L. : 2,5 m.

  • Collection de l'Académie

    Inv. 8492

  • Peintures

    Aile Richelieu
    2e étage
    Les peintres de Louis XIII
    Salle 12

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet