Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>La Richesse

Œuvre La Richesse

Département des Peintures : Peinture française

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

La Richesse

© 2007 Musée du Louvre / Angèle Dequier

Peintures
Peinture française

Auteur(s) :
Guillaume Kazerouni

Avec le retour d'Italie de Vouet, la peinture claire triomphe à Paris. Cette allégorie lumineuse, qui évoque Véronèse, fait allusions aux richesses spirituelles (l'enfant qui désigne le ciel), supérieure aux biens terrestres (vases, bijoux) et même au savoir (Livre).

Vouet et le grand décor

En 1627, Louis XIII rappelle en France Simon Vouet, parti en Italie une dizaine d'années plus tôt. Le peintre, qui jouit alors d'une très grande renommée, retrouve la capitale française où il dominera la scène artistique jusqu'à sa mort en 1649. Au fait de toutes les innovations italiennes, notamment dans le domaine du grand décor, il va être rapidement submergé de commandes de la part du roi et de son entourage. Il met alors rapidement en place un important atelier destiné à le seconder dans ses travaux, atelier où seront formés presque tous les grands peintres de la génération suivante comme Le Sueur ou Le Brun. Son talent est mis à profit aussi bien dans le domaine de la peinture religieuse que profane auxquelles il insufflera les nouvelles formules acquises en Italie dans la forme comme dans le fond, sans oublier une certaine tradition française issue de Fontainebleau. Un des aspects majeurs de son oeuvre demeure l'élaboration d'un système décoratif qui faisait alors défaut en France et l'introduction de la mythologie et des figures allégoriques dans le décor des hôtels particuliers et des châteaux. L'Allégorie de Richesse serait un de ces nombreux et brillants fragments qui témoigneraient de ces ensembles, sur lesquels le sort semble s'étre acharné : aucun ne nous est parvenu intact.

La Richesse

Une grande figure serpentine de femme drapée est assise devant un puissant fond d'architecture. Elle porte un enfant dans ses bras et pose le regard sur un second, debout près d'elle, qui lui tend une poignée de bijoux. A ses pieds, deux natures mortes virtuoses présentent un livre ouvert et un amas de plats et vases d'orfévrerie, dont l'un est orné de l'histoire d'Apollon et Daphné. L'aspect rutilant de l'or et des pierres précieuses trouve un écho dans l'ample et tourbillonnant drapé - l'une des spécialités de Vouet - de la jeune femme. Son profil gracile, le nez en pointe, les joues rouges, les longs doigts souples sont autant de détails que l'on retrouvera dans toutes les peintures du maître. Pour cette personnification de la Richesse, Vouet se réfère, comme la plupart de ses contemporains, à l'Iconologia de Cesare Ripa. Cet ouvrage qui codifie la représentation des figures allégoriques, leur assignant des attributs bien précis, avait été publié à la fin du XVIe siècle.

Une origine obscure

Le tableau est mentionné pour la première fois dans les inventaires en 1706. Il se trouve alors au Cabinet de la Surintendance à Versailles. Il est possible qu'il s'agisse ici, comme pour les deux autres figures de la Vertu et de la Charité, également conservées au Louvre, d'un tableau destiné à un ensemble décoratif. Toutefois, il est traité dès le début du XVIIIe siècle comme un tableau de chevalet et se trouve exposé en bonne place dans les collections du roi. Il est possible que le tableau provienne, comme cela a été déjà avancé, du Château-Neuf de Saint-Germain comme les oeuvres précédemment citées. Mais aucun document antérieur à 1706 ne fait état de l'oeuvre. Sa provenance demeure problématique.

Cartel

  • Simon VOUET (Paris, 1590 - Paris, 1649)

    La Richesse

    Vers 1640

  • H. : 1,70 m. ; L. : 1,24 m.

  • Collection de Louis XIII

    Inv. 8500

  • Peintures

    Aile Richelieu
    2e étage
    Les peintres de Louis XIII
    Salle 12

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet