Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>La Rina en la Venta Nueva (La Rixe à l'auberge nouvelle)

Œuvre La Rina en la Venta Nueva (La Rixe à l'auberge nouvelle)

Département des Objets d'art : XVIIIe siècle : le néo-classicisme

La rixe devant l'Auberge nouvelle

© 2002 RMN / Jean-Gilles Berizzi

Objets d'art
XVIIIe siècle : le néo-classicisme

Auteur(s) :
Muriel Barbier

En 1775, Francisco de Goya y Lucientes (1746-1828) arriva à la cour d'Espagne. Il demeura cinq ans à Madrid où il créa de nombreux cartons de tapisseries pour la Couronne. Les tapisseries furent tissées à la manufacture de Santa Barbara. Les thèmes choisis par Goya sont surtout populaires, comme le révèle La Rixe devant une auberge conservée au Louvre. L'esprit satirique et l'ironie un peu sombre font de cette tapisserie une oeuvre caractéristique de Goya.

Une bataille entre joueurs de cartes

En 1775, Goya livra ses premiers cartons pour la manufacture royale de Santa Barbara, fondée en 1720 par Philippe V. La plupart des cartons et des tapisseries de Goya se trouvent aujourd'hui conservés au musée du Prado et à l'Escorial. L'artiste avait une certaine autonomie dans la création des images. Les thèmes choisis mettent en scène des stéréotypes populaires. Dans La rixe devant une auberge, la scène prend place devant une auberge qui est le cadre parfait pour la rencontre de plusieurs types de personnages. On peut distinguer des Majos, des Murcians avec leur pantalon court et d'autres personnages, peut-être des cochers et des muletiers. Après s'être reposés, ces derniers se sont mis à jouer aux cartes. Une bagarre a éclaté et pendant ce temps, l'aubergiste ramasse l'argent abandonné sur la table de jeu.

Une tapisserie commandée pour le Pardo

Les tapisseries de Goya furent destinées au Pardo, résidence d'hiver des rois d'Espagne qui se situe à une douzaine de kilomètres de Madrid. Goya peignit au total soixante-trois cartons sur des thèmes populaires. Dix tapisseries d'après ses cartons prirent place dans la salle à manger du prince Charles et de la princesse Marie-Louise. Le carton de cette tapisserie, comme les autres, permit à Goya d'être présenté au prince Charles et à la princesse Marie-Louise qui devinrent ses protecteurs. Outre La Rixe dans une auberge, on pouvait y voir, Le Pique-nique, El Baile, La Maja y los embozados, Les Joueurs de cartes, Le Cerf-volant et quatre dessus de porte. Ces scènes populaires assez légères peuvent paraître étonnantes dans une résidence royale. Néanmoins, le Pardo était un palais de campagne à l'étiquette moins rigoureuse que dans les palais de la capitale.

La dimension théâtrale des scènes de Goya

Les groupes de personnages sont répartis de manière symétrique sur une composition en frise. Goya envisageait la scène comme une "sainete". L'auberge elle-même traitée sans profondeur, se présente comme un décor. Il est possible que Goya se soit effectivement inspiré du théâtre espagnol pour composer cette oeuvre. De nombreuses pièces ont pu servir de source à Goya, notamment les "sainete", qui sont des vaudevilles d'un acte, très simples dans leur trame faisant la satire des moeurs et mettant en scène les comportements et le quotidien des petites gens. Il est également fort probable que les commanditaires avaient un goût marqué pour le théâtre populaire. Cette vision satirique et ironique de la vie sociale est tout à fait propre à Goya et ici, teintée d'une note moralisatrice : c'est l'argent qui est la cause de la bagarre.

Bibliographie

- TOMLINSON J., Goya, London, 1995, pp. 25-37.

Cartel

  • D'après Francisco GOYA Y LUCIENTES

    La rixe devant l'Auberge nouvelle

    Dernier quart du XVIIIe siècle

    Madrid

  • Tapisserie, laine et soie

    H. : 2,85 m. ; L. : 4,79 m.

  • Échange artistique franco-espagnol, 1941

    OA 11930

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Jacob-Desmalter
    Salle 72

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet