Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>La sorcière de Laponie observant un naufrage dans la tempête

Œuvre La sorcière de Laponie observant un naufrage dans la tempête

Département des Arts graphiques : XVIIIe siècle

La sorcière de Laponie observant un naufrage dans la tempête

Arts graphiques
XVIIIe siècle

Auteur(s) :
Boyer Sarah

Seule oeuvre isolée conservée au Louvre, ce dessin d'une étonnante modernité donne, avec les cinq albums présents dans les collections, une idée de la diversité des manières graphiques de Romney. Ici, l'artiste utilise des lavis d'encre brune pour rendre l'agitation de la mer, le déchaînement des eaux et du ciel, le naufrage du bateau et de son équipage, mais aussi une plume acérée pour traduire la force de la sorcière, cape au vent, recroquevillée sur un éperon rocheux, les poings serrés.

Des sorcières...

Dessin visionnaire, d'une extrême modernité, cette feuille traite du même sujet que deux études similaires, mais en sens inverse, données par le révérend John Romney, fils de l'artiste, au Fitzwilliam Museum de Cambridge, en 1818. Comme la prédilection de Romney pour les scènes de sorcières date de la période qui suit son retour de Rome en 1775, on peut en déduire que ces oeuvres furent vraisemblablement exécutées vers 1780. Son intérêt pour cette thématique perdure pendant toute sa carrière : il a notamment l'occasion de reprendre ce type de scènes après 1789 dans plusieurs études inspirées de Macbeth, qui figurent les sorcières dans la caverne. En outre, son fils nous informe que ce groupe de lavis faisait partie des dessins préférés de son père, et qu'il s'agit d'études assez achevées pour un grand carton à la pierre noire ; celui-ci, selon le protecteur de l'artiste, William Hayley, disparut malencontreusement pendant le déménagement de l'atelier, en 1804.

... pour un sujet énigmatique

Mystérieux dans ses sources et sa signification profonde, ce dessin figure le naufrage d'un navire au cours d'une tempête, auquel assiste avec délectation la sorcière qui l'a provoquée. Une telle scène pourrait se référer à un épisode du Paradis perdu de Milton, où la sorcière apparaît comme un symbole du péché. Mais elle pourrait aussi provenir d'un ouvrage paru en 1767 à Copenhague, en danois et en latin, Odes de Laponie : le moine poète norvégien Knud Leem (1697-1774), assisté d'Eric Johannes Jessens (1705-1783), y étudie les coutumes religieuses, les rites païens et les croyances des Lapons, gravures à l'appui. Seul livre sur la civilisation lapone - le terme de Laponie désignant à l'époque n'importe quel pays du nord de l'Europe - une première édition en paraît, à la suite de nombreux voyages, en 1767. Il y en eut une seconde à Leipzig, en 1771, avant la traduction publiée en 1778 dans The Spectator.

Sublime et Terrible

Familier des sujets littéraires extraits de Shakespeare, Milton, Gray, Ovide ou Eschyle, Romney illustre les scènes choisies par des croquis enfantins au crayon ou par des essais sophistiqués au lavis, dont nous avons ici un exemple : la technique mise en oeuvre par l'artiste est en parfaite adéquation avec le sujet figuré. En effet, les lavis d'encre brune, superposés ou uniques, se combinent, s'allient et s'opposent pour suggérer la houle qui agite les flots, le ciel sombre, le navire sur lequel apparaissent les silhouettes de l'équipage, se transformant parfois en calligraphie libre. Au contraire, une plume acérée permet à Romney de définir uniquement le profil de la sorcière qui, juchée sur son promontoire, exprime ainsi toute sa force. Dès lors, la puissance de l'image vient corroborer l'assertion de Flaxman, qui décrit des dessins de l'artiste comme des "exemples du Sublime et du Terrible, alors parfaitement nouveaux dans l'art britannique", proches de Blake par leurs qualités visionnaires et de Cozens par leur usage de larges zones d'ombre.

Bibliographie

- CROSS David A., A Striking Likeness : The Life of George Romney, Aldershot, 2000.

- HAUPTMAN William, L'âge d'or de l'aquarelle anglaise, 1770-1900, cat. exp. Lausanne, Fondation de l'Hermitage, 1999, p. 48, n 10.

- JAFFE Patricia, Drawings by George Romney : Fitzwilliam Museum, Cambridge, cat. exp. Cambridge, Fitzwilliam Museum, 1977.

- KIDSON Alex, George Romney, cat. exp. Liverpool, Walker Art Gallery, Londres, National Portrait Gallery, San Marino, Huntington Library, 2002.

- MUNRO Jane, Shakespeare and The Eighteenth Century, cat. exp. Cambridge, Fitzwilliam Museum, 1997, pp. 5-9.

- PRESSLY L., The Fussli Circle in Rome. Early Romantic Art of the 1770s, cat. exp. New Haven, Yale Center for British Art, 1979, pp. 118-127.

- ROBERTS Jane, D'Outre-Manche : l'art britannique dans les collections publiques françaises, cat. exp. Paris, musée du Louvre, 1994, p. 274, n 177.

Cartel

  • ROMNEY George

    La sorcière de Laponie observant un naufrage dans la tempête

    vers 1780

    Galerie Paul Prouté

  • Graphite, lavis brun au pinceau.

    H. : 29.6 cm. ; L. : 50 cm.

  • achat

    4042751

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet