Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Le Cardinal de Richelieu (1585 - 1642)

Le Cardinal de Richelieu (1585 - 1642)

© 2004 Musée du Louvre / Pierre Philibert

Sculptures
Italie

Auteur(s) :
Montalbetti Valérie

Le cardinal de Richelieu, principal ministre de Louis XIII, est représenté en prélat, arborant l’ordre du Saint-Esprit. Ce buste fut commandé au célèbre sculpteur Bernin, alors au faîte de sa gloire et protégé du pape Urbain VIII. Le sculpteur donne au cardinal l’air grave et noble qui sied à sa fonction et rend par un modelé subtil les inflexions du tissu.

Commande et diplomatie

Le cardinal de Richelieu voulut passer commande au Bernin en 1640 d’une statue en pied. Mazarin, son proche collaborateur (et futur successeur), et le maréchal d’Estrée, ambassadeur de France à Rome, furent chargés des négociations : il fallait obtenir l’accord de l’artiste, mais aussi celui du cardinal Antonio Barberini et de son oncle, le pape Urbain VIII, mécènes exclusifs de l’artiste. Face aux réticences du Pape devant le projet d’une statue en pied, Bernin proposa d’exécuter d’abord un buste. Le portrait en pied ne fut jamais réalisé.
Le buste, commencé en novembre 1640, fut achevé en janvier 1641 et porté à Paris en août. Mazarin remercia vivement le cardinal Barberini, faisant l’éloge de l’œuvre et du sculpteur. Dans le privé, il confessa que le buste était très beau mais peu ressemblant. Richelieu ne fut sans doute pas entièrement satisfait car il commanda un autre buste au sculpteur français Jean Warin.

Buste et portrait peint

Le sculpteur, qui ne connaissait pas son modèle, se fit envoyer de Paris des portraits et profils du cardinal, sans doute le Triple portrait du cardinal de Richelieu par Philippe de Champaigne (Londres, National Gallery). Cette peinture a ensuite servi à Francesco Mocchi (1580-1654), autre sculpteur italien, pour réaliser une statue du Cardinal pour le château de La Meilleraye, en Poitou (vestiges au musée de Niort).
Bernin avait déjà procédé ainsi en 1636 pour sculpter le buste de Charles Ier d’Angleterre, en se servant du triple portrait du roi par Anton Van Dyck. En 1706, le grand sculpteur français Coysevox agira de même lorsqu’il sculptera le buste de Marie Serre (Louvre) d’après un double portrait de Hyacinthe Rigaud.

Le portrait du Louvre et Bernin

A la fin du XVIIe siècle, la trace du buste se perd. Inventorié à Notre-Dame en 1786 sans nom d’auteur, il entre au musée des Monuments français en 1795 comme œuvre de Coysevox. En 1910, Marcel Reymond rétablit l’identité du sculpteur.
L’œuvre n’a pas la fougue éblouissante de certains bustes du Bernin. Elle s’inscrit dans la lignée de ses effigies nobles et graves de prélats ou juristes, comme Pedro de Foix Montoya. Le visage fin, le front haut, les lèvres pincées, Richelieu apparaît vif, nerveux, austère et altier. La représentation en demi torse et la découpe du buste sont caractéristiques du sculpteur. Le traitement de la chevelure est une autre particularité de l’artiste : les cheveux sont sculptés en très fines ondulations parallèles pour donner de la souplesse, puis le marbre est fouillé pour détacher les mèches, ce qui apporte de la légèreté. On reconnaît aussi son modelé moelleux, si apte à transcrire les inflexions du vêtement et le froissement de la soie.

Bibliographie

- REYMOND Marcel , « Le buste du cardinal de Richelieu par Le Bernin au Musée du Louvre », in Bulletin des Musées de France, n°5, 1910, pp.65-68.

- WITTKOWER Rudolf, Bernini, Oxford, 1966, pp.209-210.

- GABORIT Jean-René, « Le Bernin, Mocchi et le buste de Richelieu du Musée du Louvre : un problème d’attribution », BSHAF 1977, Paris, 1979, pp.85-91.

- BRESC-BAUTIER Geneviève , « Richelieu et la sculpture de son temps », in Richelieu et le monde de l’esprit, catalogue d'exposition,  Sorbonne, Paris, 1985, pp.155-168.

- AVERY Charles, Bernin. Le génie du baroque, Paris, 1999, pp.231-234.

- Richelieu, l’art et le pouvoir, catalogue d'exposition,  Montréal, Cologne, 2002, n°110, pp.261-266.

Cartel

  • Gian Lorenzo BERNINI, dit le BERNIN (Naples, 1598 - Rome, 1680)

    Le Cardinal de Richelieu (1585 - 1642)

  • Marbre

    H. : 0,82 m. ; L. : 0,65 m. ; Pr. : 0,33 m.

  • Collection de la duchesse d'Aiguillon puis chapitre de Notre-Dame de Paris

    M.R. 2165

  • Sculptures

    Aile Denon
    Rez-de-chaussée
    Galerie Michel-Ange
    Salle 4

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet