Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Le Christ en croix adoré par deux donateurs

Le Christ en croix adoré par deux donateurs

© 1999 RMN / Gérard Blot

Peintures
Peinture espagnole

Auteur(s) :
François de Vergnette

Le Christ agonise sur la croix qui se détache sur un ciel d'orage. Au pied, El Greco n'a pas placé la Vierge et saint Jean comme il est de tradition, mais deux de ses contemporains dont les caractéristiques physiques étaient chères à l'artiste. L'un de ces personnages, à l'identité encore inconnue, lui avait commandé cette toile de dévotion pour un couvent de Tolède. La torsion du supplicié et le mouvement des nuages dans le ciel sont caractéristiques de l'art maniériste du peintre.

Une Crucifixion très originale

Jésus est sur la croix, agonisant, le regard tourné vers Son père. Il se détache sur un ciel d'orage symbolisant l'obscurité tombée sur le monde lors de sa mort. Au pied de la croix, le peintre a placé les portraits de deux de ses contemporains. L'un est un ecclésiastique en surplis et l'autre un laïc au costume sombre et portant une fraise. Tous deux prient en regardant le Christ. La manière du Greco de traiter cette page célèbre des Évangiles est très originale. La base de la croix n'est pas représentée, de même que la Vierge et saint Jean, qui d'habitude sont au pied de celle-ci. Il n'y a pas non plus de paysage. Le corps du Christ ainsi focalise davantage l'attention que dans les autres Crucifixions. Cette toile était placée au-dessus de l'autel où l'on commémore la mort du Sauveur lors de l'Eucharistie. Les deux portraits coupés à mi-corps apparaissaient au niveau des yeux du prêtre, qui était ainsi encouragé à prier pour les deux hommes. La scène historique de la mort du Christ donne lieu ici à une peinture de dévotion comme le recommandait le mouvement de la Contre-Réforme. El Greco et son atelier ont souvent repris ce sujet après 1600.

Le peintre de Tolède

Cette toile était une commande faite au Greco par un des deux personnages représentés au pied de la croix, pour une chapelle latérale du couvent des religieuses hiéronymites de Tolède. On ne peut avancer que des hypothèses concernant l'identité du commanditaire de cette oeuvre, exécutée vers 1590 à Tolède. El Greco était arrivé dans cette ville en 1577 et y est resté jusqu'à sa mort en 1614. Né en Crète, il était d'abord allé à Venise où il fréquenta l'atelier du Titien, puis à Rome. Il se rendit à Tolède attiré par la proximité du chantier de l'Escurial mais, n'étant pas parvenu à plaire au roi d'Espagne Philippe II, il se consacra à sa clientèle de la ville andalouse.

Le maniérisme du Greco

Le corps du Christ a un canon étiré et une torsion maniériste qui semblent l'élever vers le ciel. Dans ses Crucifixions d'après 1600, relevant d'un maniérisme exacerbé, El Greco peint le corps du Christ encore plus allongé. Dans cette toile, il a un volume et un modelé d'une perfection rarement atteinte dans d'autres oeuvres du maître. Les deux donateurs ont des physiques chers au Greco, avec des têtes petites et des visages longs. Comme le supplicié, les nuages au dessin zigzaguant sont en mouvement dans le ciel. Ils sont caractéristiques de l'expressionnisme du maître. Les effets d'ombre et de lumière participent à l'atmosphère dramatique et mystique de la scène. Le peintre a utilisé des couleurs froides, des noirs bleus, des verts, des gris et des blancs en accord avec l'événement représenté. Il apparaît enfin qu'El Greco a peint sa toile rapidement.

Bibliographie

- GERARD-POWEL Véronique, in Écoles espagnole et portugaise, catalogue du département des peintures du musée du Louvre, Éditions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 2002, pp. 123-127.

Cartel

  • Domenico Theotocopoulos, dit EL GRECO (Candie (Grèce), 1541 - Tolède, 1614)

    Le Christ en croix adoré par deux donateurs

  • H. : 2,48 m. ; L. : 1,80 m.

  • Acquis en 1908

    R.F. 1713

  • Peintures

    Aile Denon
    1er étage
    Murillo
    Salle 26

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Signé en bas de la croix, en caractères grecs : "dominikos Theotokopoulos e'poiei" (dernier mot illisible).