Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Le Couronnement de la Vierge par les anges, en présence de la...

Œuvre Le Couronnement de la Vierge par les anges, en présence de la Sainte Trinité

Département des Peintures : Peinture hollandaise

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Le Couronnement de la Vierge

© 2009 Musée du Louvre / Erich Lessing

Peintures
Peinture hollandaise

Auteur(s) :
Guillaume Kazerouni

Le Couronnement de la Vierge appartient à un ensemble composé à l’origine de quarante sept petits panneaux de même format peints par Michel Sittow et Juan de Flandes entre 1496 et 1504 pour la reine de Castille, Isabelle la Catholique. Nul ne sait s’ils composaient à l’origine un retable à volets, ni si cette série illustrant la vie du Christ et la glorification de la Vierge fut réellement achevée : elle fut par ailleurs dispersée à la mort de la reine, dès 1505. Ce peintre, considéré comme flamand, bien que d’origine balte, mal connu et redécouvert tardivement, artiste de transition entre l’époque gothique et la Renaissance, renouvelle ici un sujet religieux traditionnel par son sentiment nouveau de l’espace et de la lumière.

Un ensemble démembré

Le tableau faisait partie d’un ensemble de quarante-sept tableaux relatant la vie du Christ et de la Vierge. Ces œuvres décoraient l’oratoire d’Isabelle la Catholique, reine de Castille et grand-mère de Charles Quint, au château de Toro en Espagne. A la mort de la reine en 1504, l’ensemble est dispersé. Un important lot de trente-deux panneaux entrent alors dans les collections de Marguerite d’Autriche, belle-fille de la reine et gouvernante des Pays-Bas. Les autres tableaux connaissent des destins variés. A l’heure actuelle, en comptant la présente peinture, vingt-huit ont été retrouvés et se trouvent dans divers musées et collections privées. L’ensemble le plus important est conservé au musée du Prado (quinze) et le Louvre en posséde deux : celui présenté ici et un Jésus et la Sammaritaine de Juan de Flandes.

La Vierge couronnée

La Vierge est agenouillée sur un parterre de plantes qu’entourent des nuages. Elle est vêtue d’une longue robe à manches ajustées terminées par des manchettes et d’un long manteau doublé de brocart que tiennent tois anges. Deux autres anges s’apprêtent à la couronner. Devant elle sont assis sur un trône, que supporte une plateforme, Dieu le Père et le Christ surmontés de la colombe du Saint-Esprit. Ce thème qui ne figure pas dans le Nouveau Testament est inspiré par certains textes des Psaumes et du Cantique des cantiques. Sa représentation remonte à la seconde moitié du XIIe siècle. La Vierge est alors couronnée par le Christ ou par un ange sous son regard. La présence de la Trinité, comme nous l’avons ici, devient fréquente au XVe siècle et se généralise au siècle suivant. L’originalité du peintre réside dans les positions obliques des personnages et le dynamisme qu’elles conférent à la composition. L’ensemble est unifié grâce à une lumière diffuse et subtile qui donne l’impression d’une profondeur infinie.

Un flamand en Espagne

Les peintres flamands exercent une influence considérable en Espagne et au Portugal au XVe siècle. Les artistes se rendent sur place, comme Sittow ou, avant lui, Van Eyck, au Portugal, dans le cadre d’une mission diplomatique. Leurs œuvres, entre autres celles de Van der Weyden ou de Bouts, circulent en grand nombre. Les réalisations d’un peintre espagnol comme Jaime Huguet suffisent à illustrer l’importante emprise des primitifs nordiques sur la péninsule Ibérique.

Cartel

  • Michel SITTOW (Reval (Estonie), vers 1470 - Reval, vers 1525)

    Le Couronnement de la Vierge

  • H. : 0,24 m. ; L. : 0,18 m.

  • Acquis en 1966

    R.F. 1966-11

  • Peintures

    Aile Denon
    1er étage
    La peinture en Espagne aux XVIe et XVIIe siècles
    Salle 29

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet