Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Le Dieu de la santé montre à la France le buste de Louis XIV,...

Œuvre Le Dieu de la santé montre à la France le buste de Louis XIV, roi de France

Département des Sculptures : France, XVIIe et XVIIIe siècles

Le Dieu de la Santé montre à la France le buste de Louis XIV

© 2009 Musée du Louvre / Pierre Philibert

Sculptures
France, XVIIe et XVIIIe siècles

Auteur(s) :
Montalbetti Valérie

Ce morceau de réception à l'Académie royale de peinture et de sculpture de Nicolas Coustou est une allégorie à la gloire de Louis XIV qui, malade, vient de retrouver la santé. Cette oeuvre - au sujet et dessin imposés par Le Brun alors que Coustou travaille au Grand Trianon - n'est pas à la hauteur du talent du sculpteur qui traîna six ans et fut même rayé de la liste des agréés avant de la rendre, enfin, en 1693.

Une allégorie à la gloire de Louis XIV

Ce bas-relief allégorique est centré sur le buste du roi Louis XIV, posé sur un piédestal. À gauche, le dieu de la santé, Apollon pythien, est debout sur le dragon qu'il a tué. Il couvre le buste de son manteau et semble ainsi défendre le roi contre les spectres de la nuée, qui représentent les maladies. Reposant à droite du roi, la jeune femme couronnée, tenant le sceptre à fleur de lys, personnifie la France. Elle regarde avec reconnaissance le jeune dieu. Il s'agit d'une allusion directe à la guérison du roi en 1687.

Un fort contrôle des morceaux de réception

Nicolas Coustou présenta sa candidature à l'Académie royale de peinture et de sculpture dès son retour de Rome en 1687 et fut agréé. Il devait exécuter pour sa réception un bas-relief de marbre, dont le peintre Le Brun lui imposa le sujet, mais aussi le dessin. Le thème s'inscrit dans la série des scènes allégoriques en l'honneur de Louis XIV, comme La Sculpture présentant à la peinture le médaillon du Roy (1682, musée du Louvre) de Jacques Prou ou La Poésie et la Musique célébrant la gloire du roi Louis XIV (1686, musée du Louvre) de Jean Rousselet. Le roi, ayant récemment vu sa santé menacée, Coustou dut célébrer son rétablissement.
L'artiste était très occupé par le chantier du Grand Trianon à Versailles et manquait peut-être d'enthousiasme pour une composition qui ne lui laissait aucune liberté. Aussi, en dépit de reports successifs, il ne produit pas à temps son marbre et fut rayé de la liste des agréés, puis réintégré en 1693, il est reçu le 29 août de la même année.

Une oeuvre décevante ?

L'oeuvre n'est pas à la hauteur du talent du sculpteur, qui s'est soumis à cette formalité pour entrer à l'Académie. L'appréhension de l'espace est défectueuse : Apollon est situé au premier plan, en avant du buste du roi placé au second plan (le drapé qui ceint les hanches du dieu tombe devant le piédestal ; l'épaisseur du relief le met au même niveau que la France) ; or, son geste de protection du roi par son manteau impliquerait qu'il soit au même niveau que le buste, voire légèrement derrière. La figure du dieu se réfère manifestement à l'Apollon du Belvédère (Vatican), statue antique qui incarnait depuis la Renaissance la beauté idéale en art. Mais dans l'Apollon de Coustou, les proportions des jambes et leur posture sont erronées. De plus, le dieu semble en apesanteur sur le dragon. Pour un morceau de réception et une oeuvre à la gloire du souverain, le manque de fini des détails est également étonnant : ainsi, le buste du roi n'est pas très travaillé ; la représentation du dragon n'est pas convaincante.
Mais il y a aussi de beaux moments. La figure de la France est rendue avec souplesse et élégance. Le faible relief de la nuée et du spectre qui s'y dessine évoque bien le caractère non palpable de la maladie ainsi que son éloignement.

Bibliographie

- SOUCHAL François, Les Frères Coustou, Paris, 1980, p. 25-27.

Cartel

  • Nicolas COUSTOU (Lyon, 1658 - Paris, 1733)

    Le Dieu de la Santé montre à la France le buste de Louis XIV

  • Marbre

    H. : 0,90 m. ; L. : 0,75 m. ; Pr. : 0,10 m.

  • Collections de l'Académie royale

    M.R. 2735

  • Sculptures

    Aile Richelieu
    Rez-de-chaussée
    Crypte Girardon
    Salle 20

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Mini-site

Voir le mini-site La Galerie d'Apollon.