Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Le Grand Condé (Louis II de Bourbon, prince de Condé, 1621-1686,...

Œuvre Le Grand Condé (Louis II de Bourbon, prince de Condé, 1621-1686, dit)

Département des Sculptures : France, XVIIe et XVIIIe siècles

Louis II de Bourbon, dit le Grand Condé (1621 - 1686)

© 2007 Musée du Louvre / Pierre Philibert

Sculptures
France, XVIIe et XVIIIe siècles

Auteur(s) :
Montalbetti Valérie

Coysevox, le grand portraitiste du règne de Louis XIV, donne une image très vivante de ce personnage ambivalent qu'était le vainqueur de Rocroi, exécutée en 1688, deux ans après la mort du modèle. Sans occulter sa laideur, il transcrit la noblesse farouche et autoritaire de cet homme au profil de rapace surmonté d'une crinière léonine. Ce buste était destiné à l'hôtel de son neveu, le prince de Conti, à Paris.

Le Grand Condé

Condé, prince du sang, cousin du roi, fut à vingt-deux ans vainqueur de la bataille de Rocroi (Ardennes, 1643), qui évita l'invasion de la France par les armées espagnoles du nord. Prenant le parti de la Fronde, servant à l'occasion l'ennemi, Condé est un être orgueilleux et impérieux dont le profit personnel passe avant l'intérêt général. Violent et libertin, c'est aussi un homme cultivé, qui entretint comme des amis, le théologien Bossuet, l'auteur dramatique Molière, le moraliste La Bruyère et le créateur de jardins Le Nôtre.

La commande

Antoine Coysevox, le grand portraitiste du règne de Louis XIV, exécuta ce buste en bronze en 1688, deux ans après la mort du modèle. La commande émanait du prince de Conti, neveu du modèle et fut payée la coquette somme de 1 600 livres. Bien que rétrospectif, ce portrait s'apparente à un buste en terre cuite (Chantilly, musée Condé), probablement exécuté par le sculpteur du vivant de Condé.

Le portrait

Coysevox donne une image puissante et vivante de Condé, qui concilie laideur physique et noblesse du personnage. Une énergie farouche émane de ce visage maigre, aux lèvres méprisantes et au regard dominateur, encadré d'une longue chevelure naturelle et ondoyante, telle une crinière de fauve. Dans ce profil de rapace, au nez busqué, la tension fait saillir les veines des tempes. Le manteau est galonné de fleurs de lys, emblème royal qui rappelle son rang de prince du sang. Condé est héroïsé par une cuirasse à l'antique, dont les éléments soulignent le courage, la puissance et l'orgueil du grand capitaine : une épaulière à mufle de lion, et sur la poitrine un griffon, animal fabuleux qui allie l'aigle et le lion. Une technique parfaite et une belle patine rehaussent encore ce magnifique portrait.

Bibliographie

- KELLER-DORIAN Georges, Antoine Coysevox, Paris, 1920, I, p. 62-63.

- Chefs-d'oeuvre du musée du Louvre. Bronzes de la Renaissance à Rodin, Tokyo, Metropolitan Art Museum, 1988, p. 235.

- Masterpieces from the Louvre. French bronzes from the Renaissance to Rodin, Brisbane (Australie), Queensland Art Gallery, 1988, p. 68-69.

Cartel

  • Antoine COYSEVOX (Lyon, 1640 - Paris, 1720)

    Louis II de Bourbon, dit le Grand Condé (1621 - 1686)

  • Bronze

    H. : 0,60 m. ; L. : 0,68 m. ; Pr. : 0,34 m.

  • Saisie révolutionnaire

    M.R. 3343

  • Sculptures

    Aile Richelieu
    Rez-de-chaussée
    Crypte Girardon
    Salle 20

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet