Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Le Pied-bot

Le Pied-bot

© 2007 Musée du Louvre / Angèle Dequier

Peintures
Peinture espagnole

Auteur(s) :
François de Vergnette

Ce mendiant napolitain infirme tient un permis de mendier, sur lequel on lit en latin : "Donnez-moi l'aumône pour l'amour de Dieu". Il est fier d'être portraituré par le peintre. Son portrait a la monumentalité et la dignité d'une effigie princière. Il se détache sur un ciel clair et lumineux qui témoigne de l'évolution de Ribera sous l'influence des maîtres bolognais dans sa période de maturité.

Un portrait de mendiant

Dans un paysage surmonté d'un vaste ciel se tient un mendiant au pied-bot, c'est-à-dire dont le pied déformé ne repose plus sur le talon. Il est vraisemblablement nain, comme le suggère le titre du tableau avant son entrée au Louvre, Le Nain. Il nous regarde avec un sourire édenté. Il porte sa béquille sur l'épaule comme une arme pour amuser le spectateur. Il est fier d'avoir attiré l'attention sur lui. Il tient également à la main un papier sur lequel est inscrit en latin "Donnez-moi l'aumône pour l'amour de Dieu", non parce qu'il est muet mais pour montrer qu'il a bien le droit de mendier, ce papier étant une sorte de permis que devaient posséder les mendiants napolitains. On a voulu y voir un appel à la charité chrétienne dans l'esprit de la Contre-Réforme qui rappelait la nécessité des oeuvres de miséricorde. Ribera a peut-être simplement voulu faire ici le portrait d'un mendiant. Il avait du goût pour les figures du peuple comme en avait eu Le Caravage. Il partageait aussi avec son compatriote Velásquez un intérêt plus particulier pour les infirmes et pour les nains.

Pour un marchand flamand

Ribera a peint cette toile à Naples en 1642. Le commanditaire ne serait pas le vice-roi de Naples, le duc de Medina de las Torres, comme on l'a souvent pensé, mais un marchand flamand. Les peintres flamands avaient accoutumé leurs compatriotes aux représentations de mendiants (Les Mendiants de Brueghel le Vieux, musée du Louvre, R.F. 730). Les marchands flamands en commandèrent à d'autres espagnols, notamment Murillo (Le Jeune mendiant, musée du Louvre, Inv. 933).
Ribera, né dans la région de Valence, quitta l'Espagne pour l'Italie très tôt. Il séjourna d'abord à Rome où il fréquenta le milieu caravagesque. Il s'installa à Naples en 1616 et y resta jusqu'à sa mort en 1652. Il devint rapidement le peintre le plus recherché de la cité, où il se consacrait à des compositions religieuses donnant une grande place à des corps souffrants et vieux.

Lumière et monumentalité

Cette oeuvre de Ribera appartient à sa période de maturité au cours de laquelle il a évolué du ténébrisme caravagesque au luminisme sous l'influence des maîtres bolognais (Annibale Carrache, Guido Reni) et vénitiens (Le Titien). Dans ce portrait en pied, Ribera présente le mendiant en gros plan, vu de bas en haut pour lui donner de la dignité et de la monumentalité. Il n'aurait pas peint de manière différente un roi ou un saint. Comme dans sa période caravagesque, Ribera insiste sur la plasticité des formes avec des contrastes d'ombre et de lumière sur le visage et les mains. Mais le mendiant se détache sur un fond de paysage surmonté d'un ciel lumineux et non sur l'arrière-plan sombre de ses tableaux antérieurs. Une lumière presque naturelle domine l'oeuvre. La figure est peinte dans une palette réduite aux tons sourds qui contrastent avec le bleu éclatant du ciel. La facture de Ribera est lisse.

Bibliographie

- GERARD POWELL Véronique, in Écoles espagnole et portugaise, catalogue du département des peintures du musée du Louvre, Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 2002, pp. 228-231.

- SULLIVAN Edward J., "Ribera's Clubfooted Boy : image and symbol", in Marsyas, Studies in the history of Art, XIX, 1977-1978, pp. 17-21.

- SPINOSA Nicolas, Ribera, Naples, 2003, pp. 192, 200-201, 328, 246.

Cartel

  • Jusepe de RIBERA (Játiva, 1591 - Naples, 1652)

    Le Pied-bot

    1642

  • H. : 1,64 m. ; L. : 0,94 m.

  • Legs Louis La Caze, 1869

    M.I. 893

  • Peintures

    Aile Denon
    1er étage
    Murillo
    Salle 26

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet


Informations complémentaires

Signé et daté en bas à droite, sur le sol : "Juseppe de Ribera español F.1642 ".Sur la feuille de papier tenue par l'enfant : "DA MIHI ELIMO / SINAM PROPTER AMOREM DEI ".