Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Le roi Assurnazirpal II (883-859 av. J.-C.) suivi de son écuyer

Œuvre Le roi Assurnazirpal II (883-859 av. J.-C.) suivi de son écuyer

Département des Antiquités orientales : Mésopotamie

Le roi Assurnasirpal II (883 - 859 avant J-C) suivi de son écuyer

© 1995 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités orientales
Mésopotamie

Auteur(s) :
Patricia Kalensky

Ce relief fragmentaire qui représente le roi assyrien Assurnazirpal II (883-859 av. J.-C.) et son écuyer est un élément de décor de la façade du palais de Nimrud en Assyrie. Ces deux personnages étaient figurés au coeur d'une composition caractéristique de l'art néo-assyrien dans laquelle des défilés de dignitaires convergeaient vers le motif central du roi.

Une nouveauté dans l'architecture mésopotamienne

Ce relief provenant du palais de Nimrud en Assyrie est un orthostate, dalle de pierre qui couvrait la base du mur en briques crues. Si cet usage est connu en Syrie du Nord au IIe millénaire av. J.-C. et en Turquie à l'époque néo-hittite (début du Ier millénaire), c'est sous le règne d'Assurnazirpal II au IXe siècle que ce mode de décor architectural est adopté en Assyrie. Les orthostates protégeaient la base des murs, favorisant ainsi la sauvegarde des monuments. Ils servaient aussi de support à un décor figuré exaltant la personne royale et étaient couverts d'inscriptions qui contribuaient à l'objectif de propagande propre à l'art néo-assyrien.

Le roi et son écuyer

Cet orthostate est un élément du décor de la façade de la salle du trône du palais nord-ouest construit par Assurnazirpal II dans sa ville nouvelle appelée Kalhu. La reconstitution, rendue possible grâce aux travaux récents sur le palais, montre que le roi, protégé par un taureau androcéphale, reçoit une délégation de tributaires qui lui apportent de lourds bijoux et des singes.
Le roi, appuyé sur son arc et tenant son sceptre, accueille la procession. Il est coiffé de la tiare royale assyrienne, telle qu'elle apparaît sous le règne d'Assurnazirpal II, de forme tronconique surmontée d'un petit cône et d'où pendent des rubans. Il est barbu et paré de bijoux. Outre son arc et une épée passée à la ceinture, il porte des petits poignards dans le pli du châle frangé jeté sur sa tunique.
Il est suivi d'un personnage imberbe, portant un arc, qui l'évente de son chasse-mouches. Cet écuyer, toujours présent derrière le roi dans les scènes de tribut, était peut-être un eunuque. Le terme qui désignait les eunuques signifiait "ceux de la tête", en opposition à "ceux de la barbe". On sait qu'un certain nombre de ces personnages occupaient des postes importants au sein du pouvoir assyrien, principalement dans le domaine de la guerre.

Le style élégant du IXe siècle

L'époque d'Assurnazirpal II voit se mettre en place les normes du décor des palais néo-assyriens. Des animaux fantastiques sont employés comme gardiens de portes, les dalles d'albâtre gypseux sont utilisées comme support au décor sculpté où les scènes sont disposées sur un seul plan, les personnages vus de profil sur un fond neutre et les compositions symétriques. Ainsi dans les défilés comme celui dans lequel s'insérait ce fragment, le roi occupait une position centrale. Le décor vise en effet à donner à la personne royale la place primordiale qu'il occupe dans la société, en tant qu'intermédiaire entre les dieux et les hommes. Son image devait inspirer aux visiteurs le respect et la crainte.
Les bas-reliefs de cette période ont un style élégant et linéaire. La sculpture se caractérise par un traitement en très faible relief (à peine 2 cm d'épaisseur) où les détails des costumes, de la chevelure et de la musculature sont incisés.
L'inscription est gravée en travers du décor, y compris des personnages, comme c'est l'usage sur tous les reliefs de Nimrud. C'est un texte standardisé qui donne les titres du souverain et relate ses conquêtes.

Bibliographie

- CAUBET Annie, "L'Art assyrien", in Le Monde de la Bible, sept/oct 1993, p. 20, n 84 ; fig.17.

- Borne interactive du département des Antiquités orientales, 1993.

- MEUSZYNSKI Janusz, Die Rekonstruktion der Reliefdarstellungen und ihrer Anordnung im Nordwestpalast von Kalhu (Nimrud), Ph. von Zabern, 1981 (Baghdader Forschungen ; band 2).

- PALEY Samuel Mickaël, SOBOLEWSKI Richard P., The Reconstruction of the relief Representations and their positions in the Nothwest-palace at Kalhu (Nimrud) II, Ph. von Zabern, 1987 (Baghdader Forschungen ; band 10).

Cartel

  • Le roi Assurnasirpal II (883 - 859 avant J-C) suivi de son écuyer

    Vers 865 avant J-C.

    Nimrud, palais d'Assurnasirpal II

  • Albâtre gypseux

    H. : 1,74 m. ; L. : 2,16 m.

  • Don des autorités britaniques, 1855

    AO 19851

  • Antiquités orientales

    Aile Richelieu
    Rez-de-chaussée
    Mésopotamie - Syrie du Nord. Assyrie : Til Barsip, Arslan Tash, Nimrud, Ninive
    Salle 6

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet