Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Le roi Childebert Ier (mort en 558), fondateur de l'abbaye de...

Œuvre Le roi Childebert Ier (mort en 558), fondateur de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés

Département des Sculptures : France, Moyen Age

Le roi Childebert, fondateur de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés

© 1996 Musée du Louvre / Pierre Philibert

Sculptures
France, Moyen Age

Auteur(s) :
Gaborit Jean-René

Cette statue est une représentation rétrospective du roi Childebert Ier, fils de Clovis, fondateur de l'abbaye Sainte-Croix-Saint-Vincent, devenue plus tard Saint-Germain-des-Prés. De fait le sculpteur a sans doute réalisé le portrait d'un souverain du XIIIe siècle. C'est un des exemples les plus précoces du nouveau style qui s'épanouit à Paris vers le milieu du XIIIe siècle et dont les Apôtres de la Sainte-Chapelle (entre 1245 et 1248) sont les oeuvres les plus caractéristiques.

L'hommage aux fondateurs

Il fut un usage constant dans les églises du Moyen Age, surtout s'il s'agissait de souverains ou de membres d'une famille royale. L'abbaye Saint-Germain-des-Prés avait été fondée (sous le vocable de Sainte-Croix-Saint-Vincent) par Childebert Ier. Il importait d'autant plus de le rappeler que certaines traditions faisaient aussi de ce souverain mérovingien l'un des bienfaiteurs de la cathédrale Notre-Dame de Paris, d'où une certaine rivalité entre les deux églises. À cette fin, une statue rétrospective de Childebert fut placée à l'entrée du réfectoire de l'abbaye, dans le cloître. Elle était sur le trajet des processions qui parcouraient ce lieu plusieurs fois par jour, associant à la prière des moines le souvenir de leurs bienfaiteurs défunts. C'est le seul vestige conservé du réfectoire.

Description

Le roi est vêtu d'une robe (à l'origine de couleur bleue) serrée à la taille par une ceinture de cuir à ornements métalliques. Il portait dans la main droite un sceptre aujourd'hui mutilé tandis que la main gauche (disparue) retenait la bride d'un lourd manteau où l'on distingue encore quelques traces de rouge. Il est coiffé d'une couronne à quatre fleurons. La base et une partie des pieds ont été restaurées.

Historique

La construction du réfectoire est parfois attribuée au maître d'oeuvre Pierre de Montreuil qui construisit plus tard dans la même abbaye une chapelle en l'honneur de la Vierge (détruite). Elle s'étendit de 1239 à 1244. Il faut placer l'exécution de notre statue entre ces deux dates car elle est étroitement liée à l'architecture : la colonne à laquelle la statue était adossée, encore visible au revers, fut taillée dans le même bloc de pierre. Une description du XVIIIe siècle précise qu'elle était placée au centre du portail devant un élément architectonique, parfois désigné sous le nom de trumeau.
Cette datation précoce en fait le premier jalon de la mutation stylistique de la sculpture à Paris vers le milieu du XIIIe siècle. Jusque-là les sculpteurs parisiens étaient restés fidèles à un style de drapé à petits plis souples, associés à des figures non dépourvues de lourdeur (portail de Saint-Germain-l'Auxerrois) plus souvent marqués par les formes simples, le naturalisme modéré et le drapé un peu sec que l'on trouve à la même époque à la cathédrale d'Amiens. Après 1240, ils acquirent soudain plus de liberté dans le jeu des volumes, de grâce et de caractère dans le rendu des expressions et une sorte de désinvolture dans la gestuelle. Le visage aimable de Childebert, à la barbe et à la chevelure élégamment bouclées, est singulièrement proche de celui du Christ du portail central de Notre-Dame de Paris. La cambrure très marquée du torse comme le geste un peu précieux de la main droite annoncent directement les formules que l'on retrouve quelques années plus tard à la Sainte-Chapelle, et au cours du troisième quart du XIIIe siècle dans de nombreuses oeuvres d'Île-de-France, de Champagne ou du Nord de la France.

Cartel

  • Île-de-France

    Le roi Childebert, fondateur de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés

    entre 1239 et 1244

    Provenant du trumeau de la porte du réfectoire de l'abbaye bénédictine de Saint-Germain- des-Prés à Paris

  • Pierre calcaire, restes de polychromie

    H. : 1,91 m. ; L. : 0,53 m. ; Pr. : 0,55 m.

  • Versement de l'Ecole des beaux-arts, 1851

    M.L. 93

  • Sculptures

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet