Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Le scribe Nebmeroutef

Œuvre Le scribe Nebmeroutef

Département des Antiquités égyptiennes : Nouvel Empire (vers 1550 - vers 1069 av. J.-C.)

Le scribe royal et prêtre-lecteur en chef Nebméroutef

© 2009 Musée du Louvre / Georges Poncet

Antiquités égyptiennes
Nouvel Empire (vers 1550 - vers 1069 av. J.-C.)

Auteur(s) :
Élisabeth Delange

Le petit groupe représente un scribe de haut rang dans l'exercice de sa fonction, lisant un papyrus déroulé. Il est placé sous la protection bienveillante du dieu Thot, le patron des scribes figuré sous sa forme animale de babouin. Les inscriptions mentionnent Nebmeroutef, grand personnage connu sous Aménophis III. L'ensemble reflète bien le style précieux de ce règne.

Description

Un notable s'est fait représenter dans l'attitude du scribe sous le regard attentif du dieu Thot, patron de l'écriture. Il est en pleine lecture, assis, jambes croisées, le torse légèrement penché en avant, la main droite posée à plat sur le papyrus. Il est vêtu d'une chemise à manches courtes que vient recouvrir un pagne noué à la ceinture. Selon la mode de l'époque, les boucles de cheveux finement gravées s'échappent de la perruque aux mèches rayonnantes. Perpendiculairement, le singe sacré de Thot est assis sur un piédestal ; sa tête fragmentaire émerge d'une toison généreuse et le haut du corps est recouvert de poils touffus. Entre le scribe et le dieu-babouin est dressée une table d'offrandes.

Identités

Les inscriptions définissent les personnages et indiquent leur relation.
Nebmeroutef est à la fois chancelier, scribe royal et grand prêtre. Il demande au babouin de bénéficier des nourritures, déposées dans l'aire sacrée, pour la subsistance de son propre corps. Il s'agit par l'intermédiaire de ce petit monument de pierre de prolonger sa demande de nourriture pour toujours, au-delà de toute notion de temps. Nebmeroutef est un grand fonctionnaire sous le règne d'Aménophis III. Il bénéficie, à ce titre, d'une faveur royale toute particulière pour déposer sa statue dans le temple du dieu lui-même, probablement à Hermopolis, le lieu de vénération privilégié de Thot. Ce dieu de la connaissance, des sciences et de la sagesse était le protecteur des notables de l'administration et des gens de lettre. Ils en recevaient l'inspiration. C' est un fait nouveau pour un homme de la cour d'entretenir une relation personnelle avec la divinité en se faisant figurer près de Thot.

Cadeau royal

Nebmeroutef est représenté sur une paroi du temple d'Aménophis III à Soleb. Proche du roi, il prenait part aux festivités jubilaires, avec les plus grands du royaume. La pierre, choisie pour sa teinte et son grain très fin propice aux gravures précises, est un matériau noble. Sculpté dans les ateliers royaux, le "portrait" du scribe est effectué sur le modèle des portraits du souverain, seule source de référence : les yeux étroits fendus en amande, accentués par une ligne de fard qui s'étire jusqu'aux tempes et l'air de jeunesse de la physionomie reprennent les traits caractéristiques des statues d'Aménophis III.
Grâce à la générosité du roi, Nebmeroutef a pu se faire représenter dans un second monument, similaire dans sa composition, sculpté dans le précieux albâtre blanc. Aujourd'hui ils sont placés côte à côte dans la même vitrine.

Bibliographie

- DELANGE E., Le Scribe Nebmeroutef , Collection Solo, Louvre/Editions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1996, n 1.

- ZIEGLER C.,  BOVOT J.-L., Art et archéologie : L'Egypte ancienne, Ecole du Louvre/Editions de la Réunion des musées nationaux/Documentation française, Paris, 2001, p. 192, 193, fig. 98.

- ANDREU G., RUTSCHOWSCAYA M. H., ZIEGLER C., L'Egypte au Louvre, Hachette, Paris, 1997. p. 122, 252, n 52.

- Amenophis III, Le pharaon soleil, 1993, p. 206 A 207.

- Portraits du Louvre, Tokyo, 1991, p. 65.

- Mémoire d'Egypte, Strasbourg, 1990, p. 109.

- Naissance de l'Ecriture, catalogue d'exposition, Editions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1982.

- L'Empire des conquérants, Leclant  Editions, Univers des formes, 1979, T. II, p. 164, fig. 152.

Cartel

  • Le scribe royal et prêtre-lecteur en chef Nebméroutef

  • trois blocs de grauwacke

    H. : 19,50 cm. ; l. : 20,50 cm. ; Pr. : 8,50 cm.

  • E 11154

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Sully
    1er étage
    Le Nouvel Empire
    Salle 24
    Vitrine 10 : Les contemporains d'Aménophis III

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet