Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Le Taureau en or dit "le veau d'or"

Taureau dit le "Veau d'or"

© 2002 RMN / Franck Raux

Antiquités orientales
Levant

Auteur(s) :
Annie Caubet

Cette statuette de jeune taureau représente l'animal-attribut du dieu de l'orage Reschef ou Baal adoré à Byblos, où de nombreuses offrandes lui étaient dédiées : des stèles, des armes et des figurines comme celle-ci qui étaient déposées dans des vases. Le placage de feuilles d'or rappelle le "veau d'or" de la Bible, lorsqu'en traversant le désert, les tribus conduites par Moïse renièrent leur dieu pour sacrifier aux idoles (Exode, 32).

Un jeune taureau

La statuette représente un jeune taureau marchant d'une allure calme et assurée, non menaçante, la tête un peu relevée, les cornes ramenées vers l'avant. Son corps est assez gracile, indice de son âge, des fanons discrets doublent son encolure et la queue terminée par un panache renflé est bien détachée de la croupe. La technique de fabrication est celle de la cire perdue, qui permet d'obtenir un développement dans les trois dimensions, de fines feuilles d'or ayant été appliquées à la surface. La statuette provient d'un dépôt de plusieurs figurines humaines et animales, cachées dans un vase enfoui dans les fondations d'un sanctuaire de Byblos. Plusieurs dépôts de ce type, contenant souvent des figurines de dieu guerrier brandissant une arme, ont permis au fouilleur d'identifier ce sanctuaire avec celui du dieu Reshef.

Byblos : un site millénaire

Le site de Byblos, nom grec, qui se nomme aujourd'hui Jbeil en arabe et Gubla dans les langues sémitiques, remonte au VIIe millénaire. La ville, juchée sur un promontoire surplombant la mer et entourée de deux baies qui fournissent d'excellents ports, a déjà les dimensions d'une ville ceinte d'un rempart au 3e millénaire, entretenant des relations avec l'Egypte, à qui elle vend le bois de cèdre indispensable aux grandes constructions des pharaons. Une dynastie locale s'y implante au début du IIe millénaire et aménage dans le rocher une nécropole royale souterraine découverte en 1924 : caveaux et sarcophages de pierre contenaient de nombreux objets de luxe, cadeaux des pharaons du Moyen Empire. Le palais, aujourd'hui disparu, se trouvait sur la falaise au dessus des tombes royales. Il est mentionné dans le récit de Ouenamon, un envoyé du pharaon chargé de négocier le bois de cèdre.

Des offrandes dans les temples

Deux temples principaux ont été dégagés à Byblos. Le premier est celui de la "Dame de Byblos", que les Egyptiens assimilaient à la déesse Hathor, qui a été constamment refait et embelli jusqu'à la période perse achéménide et a livré de nombreuses offrandes, comme le buste du pharaon Osorkon I dédié par le roi de Byblos Elibaal au début du IXème siècle, ou la stèle du roi Yehawmilk, érigée pour commémorer la construction d'un précieux portique orné d'or en l'honneur de la déesse au VIe siècle. Le deuxième sanctuaire, dédié au culte d'une divinité masculine, probablement Reshef, contenait des stèles en forme d'obélisques ou de petites pyramides avaient été déposées, ainsi que les "trésors" de figurines contenues dans des vases. Des armes faisaient également partie des offrandes à Reshef, notamment la harpé, une arme de commandement d'origine égyptienne à lame recourbée. Le taureau, dont le mugissement évoque le grondement du tonnerre déchaîné par la puissance divine, est l'animal attribut des dieux de l'orage des divers pays du Levant et vénéré sous divers noms, Reshef ou Baal. De nombreuses figurines de taureau en provenance du Levant nous sont parvenues, rarement de cette qualité : l'allure juvénile du taureau de Byblos indique bien son association avec une divinité jeune, distincte de El, le père des dieux, figuré parfois sous l'aspect d'un taureau plus âgé et massif.

Cartel

  • Taureau dit le "Veau d'or"

    Bronze Moyen (2000 - 1600 avant J.-C.)

    Byblos (région des temples)

  • Bronze et restes de placage d'or

  • Fouilles P. Montet, 1926Dons de la République Libanaise, 1927

    AO 14680

  • Antiquités orientales

    Aile Sully
    Rez-de-chaussée
    Levant : Syrie côtière, Ougarit et Byblos
    Salle B
    Vitrine 2

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet