Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Le Zodiaque de Dendéra

Œuvre Le Zodiaque de Dendéra

Département des Antiquités égyptiennes : Croyances religieuses et funéraires

Le Zodiaque de Dendéra

© 2008 Musée du Louvre / Christian Décamps

Antiquités égyptiennes
Croyances religieuses et funéraires

Auteur(s) :
Marc Étienne

Monument célèbre entre tous, le Zodiaque trouble les esprits contemporains, qui y cherchent un reflet des croyances astrologiques actuelles. En réalité, ce bas-relief représentait le paysage d'un ciel nocturne au plafond d'une chapelle où étaient célébrés les mystères de la résurrection du dieu Osiris dans le temple d'Hathor à Dendéra.

Un plafond décoré d'une image du ciel

Cette dalle de grès provient du domaine dédié aux déesses Hathor et Isis à Dendéra. Elle appartenait au plafond de l'une des chapelles consacrées aux cérémonies de la résurrection d'Osiris, édifiées sur le toit du grand temple d'Hathor.
La voûte céleste est représentée sous la forme d'un disque soutenu par quatre femmes, aidées par des génies à tête de faucon. Sur son pourtour, 36 génies ou "décans" symbolisent les 360 jours de l'année égyptienne. A l'intérieur de ce cercle se trouvent des constellations au nombre desquelles figurent les signes du Zodiaque. Pour la plupart, leur représentation reste proche de leur désignation actuelle. On peut ainsi facilement reconnaître le Bélier, le Taureau, le Scorpion, le Capricorne. D'autres ont une iconographie plus égyptienne : le Verseau est représenté comme le dieu de l'inondation Hâpy tenant deux vases d'où jaillit de l'eau. Au centre se trouvent les constellations du ciel du Nord, dont la Grande Ourse, sous la forme d'une patte avant de taureau. Une déesse hippopotame en face de la Petite et de la Grande Ourse figure la constellation du Dragon.

Une configuration astronomique bien datée

Les cinq planètes connues alors sont associées avec certains signes zodiacaux : Vénus appelée "le-dieu-du-matin" derrière le Verseau, Jupiter "Horus-qui-dévoile-le-mystère" près du Cancer, Mars "Horus-le-rouge" sur le dos du Capricorne. Mercure s'appelle "l'Inerte" et Saturne "Horus-le-taureau". Leur disposition parmi les constellations du ciel ne se reproduit à l'identique que tous les mille ans environ ; celle-ci a pu être datée précisément entre le 15 juin et le 15 août 50 avant J.-C. par un astro-physicien. Deux éclipses ont été représentées à l'endroit précis où elles se sont produites. L'éclipse solaire du 7 mars 51 est figurée sous l'aspect de la déesse Isis retenant un babouin par la queue, c'est-à-dire empêchant la lune, sous la forme du dieu Thot, de cacher le soleil. L'éclipse lunaire du 25 septembre 52 est un oeil - oudjat (qui signifie "être intact"), car une éclipse lunaire a toujours lieu à la pleine lune.

Le Zodiaque, une illustration à l'égyptienne ?

Transporté en France en 1821 avec l'autorisation du Pacha d'Egypte Méhemet Ali, le Zodiaque de Dendéra est un des plus célèbres monuments égyptiens conservés en France.
Il doit être interprété comme une carte du ciel et non comme un horoscope géant ou un outil astrologique perpétuel. Toutefois, les Egyptiens croyaient que certaines constellations et décans pouvaient avoir une influence néfaste sur le destin ou la santé.
Les représentations des signes du zodiaque, tels qu'ils sont encore utilisés, n'apparaissent en Egypte qu'à partir de l'époque gréco-romaine. Ce monument reflète la façon dont s'est formalisée la fusion d'éléments culturels égyptiens avec des théories astronomiques et astrologiques babyloniennes et grecques. Cette fusion résulte des déportations conduites par les Assyriens au 8e siècle avant J.-C. et les Babyloniens au 6e siècle avant J.-C., ainsi que des invasions perses et grecques des 6e et 4e siècle avant J.-C.

Bibliographie

S. Cauville, le Zodiaque d'Osiris, Louvain, 1997
S. Cauville, Dendara. Les Chapelles osiriennes, Le Caire, 1997

Cartel

  • Le Zodiaque de Dendéra

    15 juin - 15 août 50 av. J.-C.

  • Grès

    l. : 2,55 m. ; L. : 2,53 m.

  • Dessin B. Lebthéric, avec l’aimable autorisation de l’Institut français d’archéologie orientale. Documentation : E. Aubourg, S. Cauville-Colin

    D 38

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Sully
    Rez-de-chaussée
    Les chapelles
    Salle 12 bis

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet