Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Madame Vleughels

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Madame Vleughels

© 2011 Musée du Louvre / Thierry Ollivier

Sculptures
France, XVIIe et XVIIIe siècles

Auteur(s) :
Montalbetti Valérie

Edme Bouchardon, encore pensionnaire de l’Académie de France à Rome, réalisa le portrait de la jeune épouse de son directeur en 1732, juste avant de regagner Paris. Dans ce portrait mu par l’amitié, un certain naturalisme se concilie avec la déférence due au modèle. Par sa sobriété, il anticipe le retour à l’esprit classique.

Un portraitiste réputé

En 1732, un an avant de rentrer en France, Bouchardon était encore pensionnaire de l’Académie de France à Rome lorsqu’il exécuta le portrait de Marie-Thérèse Gosset, l’épouse du directeur Nicolas Vleughels. Elle avait vingt-huit ans, lui soixante-trois et le mariage, qui eut lieu en novembre 1731, était donc tout récent. Il fut fastueux et béni par le cardinal de Polignac, ambassadeur de France à Rome, dont Bouchardon avait également sculpté le buste. Bouchardon était à Rome depuis 1723, où il avait acquis une grande renommée. Sa copie en marbre du Faune endormi (Louvre), antique de la collection Barberini, fut très admirée. Il fut lauréat de plusieurs concours, dont celui de la fontaine de Trevi, dont il fut ensuite écarté. C’était un portraitiste réputé qui avait reçu du pape Clément XII la commande de son buste, exécuté en 1731. Le buste de Madame Vleughels fut le dernier des neuf que le sculpteur exécuta à Rome : outre celui du souverain pontife, il représenta ceux de deux ecclésiastiques français, de membres de la colonie anglaise à Rome et du baron allemand Stosch (1727, Berlin). Le buste de ce dernier, agent secret du gouvernement anglais, le figurait à l’antique, en empereur romain. Il anticipait le retour à l’esprit classique.

Une commande privée

Le buste de Madame Vleughels est une commande privée du directeur à l’un de ses élèves préférés. En 1736, il commanda son propre buste à un autre protégé, Michel-Ange Slodtz (Paris, musée Jacquemart-André). Bouchardon réalisa un portrait d’amitié, sincère dans l’évocation du modèle, mais également emprunt d’une certaine révérence. Il concilie le léger empâtement sous le menton et la noblesse de la ligne des arcades sourcilières. Le caractère informel de la pose et de la chemise et la vivacité du visage (yeux incisés, lèvres entrouvertes) évoquent le buste de Costanza Bonarelli (Florence, Bargello) du Bernin (1598-1680, fondateur de la sculpture baroque italienne au XVIIe siècle). Le travail au trépan de la coiffure très bouclée rappelle l’Antiquité ; au revers une natte ovale est piquée par une longue épingle. Le drapé est à la fois très simple et très raffiné : l’échancrure irrégulière du col et le plissé mettent en valeur les rondeurs de la poitrine et le pli en diagonale sur le devant crée un subtil jeu d’ombre et de lumière.

Retrouvé au XXe siècle

Le buste était conservé au palais Mancini, siège de l’Académie de France à Rome au XVIIIe siècle : le peintre Hubert Robert en fit une belle copie à la sanguine (Varsovie, bibliothèque de l’université). Il fut probablement vendu par le fils Vleughels, qui dilapida son héritage à Rome. Sa trace fut perdue jusqu’au XXe siècle. Il fut acquis par le Louvre le 4 février 1999 grâce à une participation du Fonds du Patrimoine.

Bibliographie

- SCHERF Guilhem, « Le portrait de Madame Vleughels, sculpté en 1732 par Bouchardon, revient en France pour entrer au Louvre », in Revue du Louvre, 1999, n°2, pp.18-21.

- SCHERF Guilhem, « Madame Vleughels », in Musée du Louvre, Nouvelles acquisitions du département des sculptures (1996-2001), Paris, 2002, pp.47-49.

Cartel

  • Edme BOUCHARDON (Chaumont (Haute-Marne), 1698 - Paris, 1762)

    Madame Vleughels

    Daté sur le piédouche "E. BOUCHARDON F. ROMÆ 1732"

  • Marbre

    H. : 0,54 m. ; L. : 0,45 m. ; Pr. : 0,27 m.

  • Acquis en 1999 , 1999

    R.F. 4642

  • Sculptures

    Aile Richelieu
    Rez-de-chaussée
    Bouchardon
    Salle 23

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Daté sur le piédouche "E. BOUCHARDON F. ROMÆ 1732"