Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Marc-Aurèle (empereur, 161-180 ap. J.-C.)

Œuvre Marc-Aurèle (empereur, 161-180 ap. J.-C.)

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art romain

L'empereur Marc Aurèle

© RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art romain

Auteur(s) :
Charlotte Lepetoukha

Ce très beau portrait fut exécuté en Grèce d'après un archétype créé par les ateliers impériaux romains en 161 ap. J.-C., date de l'avènement de Marc-Aurèle. Bien que cette effigie soit fidèle à l'iconographie officielle, la tradition grecque qui imprègne son exécution et rapproche l'empereur des philosophes du IVe siècle av. J.-C. différencie ce portrait de ceux réalisés à Rome.

L'empereur Marc-Aurèle

Marc-Aurèle, dont on reconnaît la chevelure bouclée et les yeux "à fleur de tête", est ici représenté cuirassé. Sous la masse capillaire, moins fouillée que dans la plupart des portraits de ce type, le visage baissé au regard lointain paraît grave et méditatif. La cuirasse, que vient recouvrir un manteau agrafé sur l'épaule droite, est ornée en son centre d'un masque de Gorgone, ou gorgoneion, et d'un monstre anguipède sur l'épaulière droite.

Mobilier funéraire

Ce buste a été découvert dans une tombe à Probalinthos, près de Marathon, en Attique. De la même sépulture sont issus un portrait de Hérode Atticus (Ma 1164) et un autre de Lucius Verus, l'empereur conjoint, conservé à Oxford. Cette association n'est pas fortuite : le philosophe Hérode Atticus était l'ami et le maître des deux empereurs. Il est possible que cette tombe soit la sienne ; on sait que Hérode Atticus possédait une villa dans les environs de Marathon, région dont il était originaire et où il mourut en 177 après J.-C.

Une oeuvre grecque d'après un modèle romain

L'origine grecque du buste de Marc-Aurèle, que laisse soupçonner son lieu de découverte, est confirmée par l'analyse stylistique de l'œuvre. Car si cette effigie, comme tous les portraits impériaux, suit un modèle issu des ateliers officiels - ici un type créé lors de l'avènement de l'empereur -, sa réalisation la démarque de la production romaine. Le style ample et sobre, soutenu par un usage modéré du trépan dans le creusement de la chevelure, n'est pas celui qui guide habituellement l'exécution des effigies romaines ; il fait davantage appel à la tradition sculpturale grecque.
D'autre part, l'iconographie, si elle suit globalement celle du modèle officiel, évoque également le souvenir de l'art hellénique. Ainsi la physionomie de l'empereur, au visage baissé et à l'expression intériorisée, rappelle celle des philosophes grecs du Ve et du IVe siècles av. J.-C., tandis que le gorgoneion de la cuirasse est un motif ornant traditionnellement l'armure d'Athéna, déesse protectrice d'Athènes, ou celle d'Alexandre le Grand.
L'artiste, probablement d'origine grecque, a donc su rester dans les contraintes d'une iconographie officielle tout en imprimant la marque de la tradition artistique dont il était issu.

Bibliographie

- CHARBONNEAUX J., "Portraits du temps des Antonins", in Monuments Piot, t. XLIX, Paris, 1957, p. 76, fig. 11.

-  KERSAUSON K. (de), Catalogue des portraits romains, II, Paris, Editions de la Réunion des musées nationaux, 1996, n 99, p. 226.

Cartel

  • L'empereur Marc Aurèle

    Vers 161 après J.-C.

    Probalinthos, Attique

  • Marbre

    H. : 62 cm.

  • Trouvé par Fauvel en 1789. Collection Choiseul-Gouffier jusqu'en 1818Vente Pourtalès, 1865

    Empereur de 161 - 180 après J.-C.

    Inventaire NIII 2535 (n° usuel Ma 1161)

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Denon
    Rez-de-chaussée
    Art romain. Rome et les provinces au IIIe siècle après J.-C.
    Salle 26

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet