Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Marius prisonnier à Minturnes

Œuvre Marius prisonnier à Minturnes

Département des Peintures : Peinture française

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Marius prisonnier à Minturnes

© 2009 Musée du Louvre / Erich Lessing

Peintures
Peinture française

Auteur(s) :
François de Vergnette

Ce tableau est le chef-d'oeuvre de Drouais, l'élève le plus doué de David, prix de Rome à vingt ans, mort à vingt-cinq ans. Il l'a peint à Rome, deux ans après Le Serment des Horaces de son maître, auquel on l'a souvent comparé. Il met en scène la bravoure exemplaire du général romain Marius. Celui-ci, emprisonné, désarme par sa seule autorité le soldat envoyé pour le tuer. La composition est d'un néoclassicisme encore plus sévère et rigoureux que celui de David.

"Oses-tu bien tuer Marius ?"

Assis, le général romain Marius, désigné par son casque posé sur la table, a été vaincu par son rival Sylla. La scène se déroule en 89 av.J.-C., à Minturnes en Campanie où il a été fait prisonnier, jugé et condamné à mort. Vers le soldat venu l'exécuter, il tend avec énergie son bras nu, en lui disant : "Oses-tu bien tuer Marius ?" Le jeune soldat a reculé et se couvre le visage de son manteau. Il n'ose fixer le regard perçant du général. Le biographe grec Plutarque a raconté ce fait héroïque dans les Vies parallèles ou Vies des hommes illustres. Plutarque ajoute que le soldat s'enfuit en criant : "Je ne pourrais jamais tuer Marius." Le peintre Drouais a peint un sujet dramatique et une figure exemplaire de courage et de force morale, comme son maître David l'avait fait dans Le Serment des Horaces (Inv. 3692).

Le chef-d'oeuvre du disciple de David

Drouais, qui était l'élève préféré de David, a peint ce tableau à Rome alors qu'il y effectuait son séjour de pensionnaire après son succès au grand prix de peinture en 1783. Il commença son tableau dès son arrivée à Rome en 1784 mais il ne le termina qu'en 1786. Drouais avait auparavant aidé son maître à peindre Le Serment des Horaces. David, retourné à Paris, continua à lui prodiguer des conseils pour la réalisation de son tableau. Exposé à l'Académie de France à Rome, celui-ci reçut un concert de louanges. Le jeune peintre si doué, qui aurait pu devenir le rival de David, mourut à Rome deux ans plus tard, en 1788, à l'âge de vingt-cinq ans.

"Le Serment des Horaces de Drouais"

Comme son sujet, les aspects formels du tableau le rapprochent du Serment des Horaces de David et en font une oeuvre typique du néoclassicisme. Drouais a suivi le parti pris de clarté de son maître avec des personnages grandeur nature disposés sur le même plan dans un espace cubique. Il a également repris la construction des corps suivant des lignes droites, des obliques pour la plupart. Le bras tendu de Marius, plein de signification, ressort d'autant plus qu'il est, lui, à l'horizontal. Les formes sont parallèles au plan du tableau ; la paume de la main de Marius l'est aussi, de manière un peu forcée. Drouais a été encore plus loin que David dans la voie de la sévérité et de la rigueur. Les contrastes de lumière sont violents. Les couleurs ont un effet métallique.

Bibliographie

- MICHEL Régis, "Drouais et Rome : Notule introductive à l'étude de l'oeuvre peint", in David et Rome, catalogue d'exposition, Rome, Académie de France, Rome, De Luca Editore, 1981, p. 200-204.

- RAMADE Patrick, Jean-Germain Drouais 1763-1788, catalogue d'exposition, Rennes, musée des Beaux-Arts, 1985, p. 48-50.

- CROW Thomas, L'atelier de David. Émulation et Révolution, Gallimard, Paris, 1997 p. 83-89 (traduit de l'anglais).

Cartel

  • Germain-Jean DROUAIS (Paris, 1763 - Rome, 1788)

    Marius prisonnier à Minturnes

    1786

  • H. : 2,71 m. ; L. : 3,65 m.

  • Acquis Mlle Marie-Jeanne Doré, tante de l'artiste, 1816

    INV. 4143

  • Peintures

    Aile Denon
    1er étage
    Daru
    Salle 75

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet