Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Marteau orné de deux têtes et d'un plumage d'oiseau

Œuvre Marteau orné de deux têtes et d'un plumage d'oiseau

Département des Antiquités orientales : Iran

Marteau orné de deux têtes et d'un plumage d'oiseau

© 2005 RMN / Franck Raux

Antiquités orientales
Iran

Auteur(s) :
Patricia Kalensky

Cette arme de bronze votive est caractéristique de l'art de la métallurgie iranienne dont le site de Suse a livré de nombreux exemples. Décoré de têtes et d'un plumage d'oiseau, ce marteau porte une inscription en sumérien du roi Shulgi, "héros puissant, roi d'Ur, roi de Sumer et d'Akkad".

Une oeuvre inscrite au nom d'un roi mésopotamien

Shulgi, deuxième roi de la IIIe dynastie d'Ur, dont le long règne de quarante-huit ans occupe à lui seul la moitié de la période, est l'un des deux souverains qui ont marqué l'époque néosumérienne.
Durant cette période, Suse et l'Élam retombent dans le giron mésopotamien. Shulgi parvient à dominer cette dernière région et conquiert Suse, mettant ainsi un terme aux tentatives d'autonomie du souverain élamite Puzur-Inshushinak.
Ainsi, des figurines et tablettes de fondation épigraphiées au nom de Shulgi (musée du Louvre, Sb 2879 et Sb 2880) attestent la construction par ce souverain des temples de Ninhursag-de-Suse et d'Inshushinak, situés sur l'acropole de Suse.
L'inscription portée sur ce marteau de bronze qui lui est dédié est en sumérien, de nouveau langue officielle à l'époque néosumérienne, et reprend la titulature adoptée par le prédécesseur de Shulgi : "roi de Sumer et d'Akkad".

Une arme d'apparat de tradition iranienne

Ce marteau d'apparat en bronze est orné de part et d'autre du collet de deux têtes d'oiseau et, sur le talon, d'un plumage se terminant en boucles. Ce modèle, inconnu en Mésopotamie, est en revanche bien attesté au Luristan. Un exemple similaire (musée du Louvre, AO 24794) provenant de cette région est daté du début du deuxième millénaire. La tradition du décor animalier est très ancienne en Iran mais c'est à la fin du troisième millénaire et au deuxième millénaire av. J.-C. que les métallurgistes iraniens ont excellé dans la réalisation de ce type d'armes fréquemment décorées d'animaux.
Ces marteaux et haches en bronze portant un décor animalier étaient souvent des armes cérémonielles que les souverains élamites remettaient à leurs dignitaires. On peut voir une illustration de cette coutume sur le sceau de Kuk-Simut, fonctionnaire d'Idadu II, prince d'Élam au tout début du deuxième millénaire (musée du Louvre, Sb 2294). C'est ainsi que cette arme votive a été conservée pour l'éternité dans la tombe de son propriétaire.

Bibliographie

- AMIET Pierre, Élam, Auvers-sur-Oise, Archée, 1966, p. 243, n 176.

- La Cité royale de Suse, catalogue d'exposition, New York, Metropolitan Museum of Art, 17 novembre 1992-7 mars 1993, Éditions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1994, p. 92, n 56.

Cartel

  • Marteau orné de deux têtes et d'un plumage d'oiseau

  • Bronze

  • Fouilles R. de Mecquenem, tell de l'Acropole

    Inscription du roi Shulgi "héros puissant, roi d'Ur, roi de Sumer et d'Akkad"

    Sb 5634

  • Antiquités orientales

    Aile Richelieu
    Rez-de-chaussée
    Iran et Bactriane
    Salle 9
    Vitrine 4 : Suse V : époque néo-sumérienne, dynastie de Shimashki et des Sukkalmah

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet