Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Masque

Antiquités orientales
Mésopotamie

Auteur(s) :
Françoise Demange

Ce masque est un élément d'une statue composite dont le corps et la chevelure étaient taillés dans des matériaux de nature et de couleur différentes. De telles sculptures ont été retrouvées sur les sites du Moyen-Euphrate, mais aussi plus à l'ouest, à Ebla, où s'était développée au cours du IIIe millénaire av. J.-C. une civilisation brillante largement ouverte aux influences venues de Mésopotamie du Sud.

Un élément de statue composite

Sur de nombreux sites du Proche-Orient on a retrouvé des statues composites associant des matériaux de nature et de couleur différentes. Le visage pouvait être comme celui-ci, taillé dans du calcaire clair dont la teinte évoquait celle de la chair, la chevelure faite en stéatite, une roche vert foncé, le corps en pierre ou en bois recouvert de feuilles de métal. Ces assemblages visaient à rendre avec le plus de réalisme possible le chatoiement des couleurs propres à la vie. Ces sculptures étaient parfois façonnées dans des matériaux précieux comme le montrent les statuettes animales retrouvées dans les tombes royales du cimetière d'Ur où l'or et le lapis-lazuli se conjuguent pour créer des oeuvres d'un luxe inouï. Si l'on connaît de nombreux exemples d'objets de petite taille ainsi réalisés il semble que les sculptures d'un gabarit plus important soient plus rares. On en a cependant retrouvé des témoignages sur les sites du Moyen-Euphrate, principalement à Mari, mais aussi en Syrie occidentale, à Ebla, où s'était développée au cours du IIIe millénaire av. J.-C. - comme à Mari - une civilisation brillante, largement ouverte aux influences venues de la Mésopotamie du Sud.

Une technique de fabrication très élaborée

Dans ce visage d'homme au nez proéminent, les yeux venaient s'enchâsser dans les orbites profondément creusées. Ces yeux étaient volontairement énormes car pour les Sumériens la vie et l'intelligence se manifestaient par le regard. Le contour de l'oeil était en bitume, le blanc en coquille et l'iris en lapis-lazuli. Le bitume, dont on se servait comme d'une colle, maintenait en place les différents éléments, et était utilisé pour l'incrustation des sourcils dans le creux desquels quelques traces subsistent. Le front est coupé bas car une coiffure venait s'y appliquer. Deux perruques presque complètes, découvertes à Ebla, sont de proportions comparables à celles de notre masque, et donnent une idée du type de chevelure dont il était coiffé. Elles sont façonnées en une dizaine d'éléments en stéatite, finement gravés, qui représentent chacun une mèche de cheveux. Assemblés entre eux par du bitume ils étaient fixés par un petit tenon sur une âme en bois qui, d'un côté épousait la cavité arrondie de la perruque et à l'opposé recevait le masque reproduisant le visage.

Le visage d'un fidèle face à son dieu

Les traits bien particuliers de ce masque se rapprochent de la physionomie de certaines statuettes masculines découvertes à Mari. On retrouve le même nez busqué, le petit menton pointu et surtout ce même sourire un peu mystérieux qui marque la plupart des visages des Mariotes et exprime la félicité du fidèle confronté à son dieu. S'il faut rechercher dans la région du Moyen-Euphrate ou encore plus à l'ouest l'origine géographique de cet objet, ce visage aux orbites vides garde son mystère. On peut seulement imaginer qu'il fut celui d'un haut personnage qui, à l'instar de nombre de ses contemporains, avait fait réaliser une statue à son effigie pour le représenter dans le temple, face à son dieu, dans l'attitude d'une éternelle prière.

Cartel

  • Masque

    Époque des Dynasties archaïques III, vers 2400 av. J.-C.

    Mésopotamie

  • Calcaire et traces de bitume

    H. : 12 cm.

  • Acquisition 1er et 2/10/2000

    AO 31550

  • Antiquités orientales

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet