Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Médaillon central de tapis

Œuvre Médaillon central de tapis

Département des Objets d'art : XIXe siècle

Médaillon central du tapis de la salle du Trône aux Tuileries

© 2006 RMN / Jean-Gilles Berizzi

Objets d'art
XIXe siècle

Auteur(s) :
Barbier Muriel

Ce médaillon ornait le centre du grand tapis de la salle du trône, au palais des Tuileries. Livré en 1810, il y avait été placé en prévision de la cérémonie du mariage de Napoléon Ier avec Marie-Louise. On y voyait les symboles de l'Empire. Ces ornements, en défaveur sous la Restauration, furent découpés. Le médaillon du Louvre témoigne de l'aspect que pouvait avoir ce tapis à l'origine.

Le tapis de la salle du trône du palais des Tuileries

Le médaillon aux armoiries impériales provient d'un tapis, qui était initialement prévu pour la salle du Conseil d'Etat au palais des Tuileries. Tissé à la manufacture de la Savonnerie, d'après les dessins d'un élève de l'architecte Charles Percier (1764-1838), Debret, le tapis fut finalement livré en 1810 pour la salle du trône du même palais en prévision de la cérémonie du mariage de Napoléon Ier avec Marie-Louise de Habsbourg-Lorraine. La salle du trône avait été complètement aménagée par Percier lui-même. Ce tapis a été tissé à la manufacture selon le modèle peint en grand par le peintre Jacques Barraband (1767-1809). La partie centrale était composée de manière concentrique autour des armes impériales ceintes d'une couronne de laurier. Dans la partie centrale se trouvaient également des cornes d'abondance avec les attributs de la Guerre, de la Justice, de la Marine et des Arts encadrés par des aigles aux ailes déployées dans les angles. De part et d'autre, s'étendaient deux parties identiques, dont le centre était marqué de la lettre N et le fond recouvert de rinceaux, de fleurs couronnées et de foudres.

La chasse aux emblèmes impériaux

À partir de 1815, suite au retour des Bourbons au pouvoir, beaucoup d'objets furent transformés pour en faire disparaître les symboles de l'Empire (aigles, foudres, abeilles). Ainsi, le médaillon de la partie centrale fut-il séparé du tapis. Le reste de la partie centrale fut envoyé en 1857 au château de Fontainebleau, où il se trouve encore, et une partie latérale retissée (donnée en 1809 au roi de Saxe) est aujourd'hui conservée au château de la Malmaison. Le médaillon conservé au musée du Louvre présente un aigle aux ailes déployées tenant dans ses serres la foudre, sur fond bleu ciel. Il est surmonté de la couronne impériale et entouré du collier et de la croix de la Légion d'Honneur. Tout autour, une large bande de couleur violette sépare cet ensemble de la couronne de laurier. Ces grandes armes impériales étaient répétées dans tous les palais royaux et sur de nombreuses œuvres pour asseoir le pourvoir impérial.

Cartel

  • Manufacture de la Savonnerie

    Médaillon central du tapis de la salle du Trône aux Tuileries

    1806 - 1810

    Paris

  • OA 10284

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Jacob-Desmalter
    Salle 72

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet