Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Mercure enlevant Psyché

Œuvre Mercure enlevant Psyché

Département des Sculptures : Pays de l'Europe du Nord

Mercure enlevant Psyché

© Musée du Louvre/P. Philibert

Sculptures
Pays de l'Europe du Nord

Auteur(s) :
Montalbetti Valérie

Mercure enlève Psyché au ciel pour la mener à l'Olympe où, après maintes péripéties, elle est définitivement unie à son amant Cupidon et obtient l'immortalité. Adrien de Vries crée un bronze monumental et virtuose, dont l'équilibre audacieux et la spirale tournoyante impriment le sentiment de l'envol et invitent le spectateur à tourner autour de la sculpture.

La Cour de Rodolphe II

Au tournant des XVIe et XVIIe siècles, l'empereur allemand Rodolphe II (1552-1612) fit de sa capitale Prague un foyer culturel majeur, protégeant astronomes (comme Tycho Brahé), écrivains et artistes. Il attira de nombreux artistes maniéristes originaires de Flandres, tels le peintre Bartholomus Spranger (dont le Louvre possède une Allégorie de la Justice et de la Prudence) et le sculpteur Adrien de Vries. Ce Hollandais, brillant élève de Jean Bologne à Florence, fondit en 1593 à Prague deux chefs-d'oeuvre monumentaux, Mercure et Psyché et Psyché portée par les Amours (Stockholm).

L'apothéose de Psyché

La déesse Vénus, jalouse de la beauté de Psyché et furieuse de l'union de cette simple mortelle avec son fils Cupidon, infligea à la jeune fille une série d'épreuves, que Psyché surmonta avec succès. Jupiter lui accorda alors l'immortalité et Vénus pardonna. Le messager Mercure enleva Psyché sur le mont Olympe, où elle retrouva son aimé. L'histoire est contée par l'écrivain latin Apulée (v.125-170) dans L'Ane d'or.
Mercure est aisément identifiable à ses chevilles ailées et au port du pétase (casque à ailettes). Comme dans le groupe de Stockholm, Psyché lève gracieusement un vase, allusion à l'épisode où elle dut se risquer aux Enfers pour demander à Proserpine un peu de son filtre de beauté.
Dans le contexte intellectuel de la cour de Prague, on ne peut négliger la signification allégorique de la sculpture. Mercure et Psyché personnifient deux concepts, l'Art et le Génie. Le groupe signifierait ainsi que l'Art élève le Génie jusqu'à l'immortalité. C'est l'affirmation orgueilleuse par le sculpteur de la valeur de son oeuvre.

Le maniérisme

Adrien de Vries semble vouloir repousser les frontières de la sculpture et surpasser son maître. Il retrouve l'équilibre audacieux du Mercure volant de Jean Bologne (un exemplaire au Louvre), qui défie la gravité : seul le pied du messager semble encore toucher terre. En fait la draperie tombant entre les deux corps sert de support au groupe sans lui ôter sa légèreté. Le sculpteur crée un "noeud de corps", dont les lignes fluides et ondulantes forment une spirale ascendante et donnent un sentiment aérien d'élévation. Le groupe invite le spectateur à tourner autour, offrant une multiplicité de points de vue, sans en privilégier aucun, à l'instar de Jean Bologne dans L'enlèvement des Sabines (Florence, Loggia dei Lanzi). Les corps sveltes, le modelé ferme et lisse, l'élongation démesurée des mains aux doigts effilés, la grâce des postures, l'énergie des mouvements sont caractéristiques du maniérisme qui se répand en Europe, à Florence, Fontainebleau ou Prague.

Bibliographie

- Le Baroque en Bohême, catalogue d'exposition, Paris, Grand Palais, 1981, p.50.

- BRESC G. et PINGEOT A., Sculptures des jardins du Louvre, du Carrousel et des Tuileries (II), Paris, 1986, p.165.

- Adrien de Vries (1556-1626), catalogue d'exposition, Rijksmuseum Amsterdam, Nationalmuseum Stockholm, The Jean Paul Getty museum Los Angeles, 1999, n 3, p.109.

- Praga magica 1600 : L'art à Prague au temps de Rodolphe II, catalogue d'exposition, Dijon, Musée Magnin, 2002, notamment p.68.

Cartel

  • Adrien de VRIES (La Haye, vers 1556 - Prague, 1626)

    Mercure enlevant Psyché

    1593

  • Bronze

    H. : 2,15 m. ; L. : 0,92 m. ; Pr. : 0,72 m.

  • M.R. 3270

  • Sculptures

    Aile Denon
    Rez-de-chaussée
    Galerie Michel-Ange
    Salle 4

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet