Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Modèle du Gisant d'Henri II de Bourbon, prince de Condé...

Œuvre Modèle du Gisant d'Henri II de Bourbon, prince de Condé (1588-1646)

Département des Sculptures : France, XVIIe et XVIIIe siècles

Henri II de Bourbon, prince de Condé (1588 - 1646)

© 1994 Musée du Louvre / Pierre Philibert

Sculptures
France, XVIIe et XVIIIe siècles

Auteur(s) :
Montalbetti Valérie

Le prince de Condé pose nonchalamment, dans une armure à l’antique très détaillée ; quelques fleurs de lys rappellent son rang royal. La tradition du gisant accoudé, où le défunt est représenté vivant, remonte au XVIe siècle. Le modelé vigoureux de Guérin donne une véritable présence à son personnage, dont l’expression est teintée de mélancolie.

Rare exemple de conservation d'un modèle

Cette terre cuite est le modèle définitif au tiers du gisant en marbre d’Henri II de Bourbon, commandé entre 1646 et 1651 à Gilles Guérin par la princesse de Condé, pour la somptueuse sépulture de son mari dans l’église de Vallery (Yonne). On distingue le tracé d'une mise au carreau sur la statuette et une échelle incisée sur la plinthe : ces éléments ont servi à la réalisation du marbre par agrandissement.
Peu d’œuvres de ce type sont parvenues jusqu’à nous : d’abord en raison de la fragilité de la matière ; ensuite parce que ce sont des travaux préparatoires, souvent détruits une fois la statue réalisée. Mais Guérin avait l’habitude de garder ses modèles, comme le montre un inventaire de son atelier. Cette pratique commençait alors à se répandre et l’on possède aussi quelques modèles de ses contemporains Jacques Sarazin ou François Anguier.

Le gisant accoudé

Le prince est représenté vivant, allongé en appui sur le bras gauche, en cuirasse à l’antique. L’allure est à la fois noble et sereine, les jambes croisées avec nonchalance. La position du gisant accoudé est apparue en France au XVIe siècle. Le sculpteur s’est manifestement inspiré d’un précédent célèbre, l’Effigie de l’Amiral Chabot (M.R. 1579) réalisée un siècle plus tôt. Toutefois, Chabot est en armure de son temps, tandis que Condé est figuré à l’antique.

Des réminiscences antiques pour un prince de sang

Le défunt est un personnage majeur de la Cour de France, premier prince du sang et commandant des armées. Pendant un temps, l’absence de descendance d’Henri IV lui permit même d’espérer la royauté. Il est le père du Grand Condé (portrait par Coysevox au Louvre M.R. 3343).
Le sculpteur l’a revêtu de la tenue militaire des empereurs romains : cuirasse à lambrequins ornée de griffons (animal fabuleux à corps de lion et tête et ailes d’aigle), sandales avec jambières, paludamentum accroché sur l’épaule par une fibule et bâton de commandement. Au niveau de la taille, une rangée de languettes est ornée de fleurs de lys, emblème royal qui rappelle son rang. Au dos de la statuette est sculpté un formidable casque dont le cimier représente un sphinx grec (tête et buste de jeune fille, corps de lion et ailes d’aigle) surmonté d’un panache touffu.
Par son modelé vigoureux et précis, le sculpteur insuffle vie au personnage : musculature puissante du torse et des bras, veines qui saillent sur la main crispée et la tempe, visage très individualisé. Les yeux, dont les cernes et les pattes d’oie accusent l’âge et la fatigue, et le regard baissé donnent au prince une expression mélancolique.
L’attirance de Guérin pour la matière est très sensible dans le traitement du drapé, dont il creuse profondément les plis, ainsi que dans l’enroulement exagéré des lanières en cuir des lambrequins.
Le Louvre conserve un autre monument funéraire important de cet artiste, le Tombeau du duc de La Vieuville et de sa femme (L.P. 412 ; L.P. 413).

Bibliographie

- GLASS-FOREST Marie-Thérèse, « Un don de la Société des Amis du Louvre : le Modèle de la statue funéraire d’Henri II de Bourbon-Condé de Gilles Guérin », in Revue du Louvre, Paris, 1993, n° 2, pp. 27-51.

- Nouvelles acquisitions du département des sculptures (1992-1995), musée du Louvre, Paris, 1996, n° 19.

Cartel

  • Gilles GUÉRIN (Paris, 1606 - Paris, 1678)

    Henri II de Bourbon, prince de Condé (1588 - 1646)

  • Terre cuite

    H. : 0,29 m. ; L. : 0,61 m. ; Pr. : 0,12 m.

  • Don de la Société des Amis du Louvre, 1992 , 1992

    R.F. 4400

  • Sculptures

    Aile Richelieu
    Rez-de-chaussée
    Sarazin
    Salle 18 b
    Vitrine 1

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet