Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Mr et Mrs John Julius Angerstein

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Mr et Mrs John Julius Angerstein

© 2005 Musée du Louvre / Erich Lessing

Peintures
Peinture anglaise

Auteur(s) :
Alice Odin

John Julius Angerstein (1735 - 1823), banquier et collectionneur, et sa seconde femme, Eliza Payne (1748 ou 1749 - 1800) furent parmi les premiers amateurs de Lawrence. C'est autour de la collection d'Angerstein que fut formée la National Gallery de Londres en 1824. Elle comprenait entre autres des oeuvres du Lorrain, du Titien et de Sebastien del Piombo.

Entre évanescence et fermeté

John Julius Angerstein (1735-1823) fut l'une des figures du monde financier britannique à la fin du XVIIIe siècle. On lui doit la réorganisation de la Lloyd's, compagnie d'assurances et d'investissement qui deviendra une puissante société au XIXe siècle. Grand amateur d'art, il constitua une collection restée célèbre, noyau initial de la National Gallery de Londres.
De la grandeur, mais sans manquer de simplicité, de la grâce et presque de l'évanescence dans la figure de femme et les mousselines qui la parent, de la fermeté et presque de l'austérité dans la figure du financier, tout cela est superbement réuni dans un seul portrait. Les poses sont classiques, pourtant les deux protagonistes ne se regardent pas ni ne regardent le peintre.
La dualité semble être au coeur de ce tableau aux multiples échos ; échos chromatiques d'abord entre les tenues du couple, la ceinture de Mme Angerstein rappelant par exemple la veste rouge de son mari ; échos thématiques ensuite entre la douceur de l'arrière-plan et celle des visages. Le voilier qu'on aperçoit au loin n'est pas sans rappeler les activités maritimes, financières et commerciales de M. Angerstein.

Une oeuvre de jeunesse déjà noble

Ce portrait de 1792 est une des premières oeuvres importantes de la carrière de Lawrence, alors âgé de 23 ans. Faisant figure de grand peintre, il expose depuis peu à la Royal Academy et en est devenu membre. C'est donc dans ses prodigieuses années de jeunesse, au moment où tout lui réussit et se concrétise que se place ce double portrait. Très lié à M. Angerstein, il recevra d'autres commandes du financier, peignant son fils, sa belle-fille et ses petits-enfants. Les enfants d'Ascoyghe Boucherett, portrait de ses petits-enfants, compte aussi parmi les collections du Louvre. Un portrait posthume du banquier a même été commandé à Lawrence pour être exposé dans la future National Gallery.
On comprend l'admiration des contemporains de Lawrence devant tant d'habileté et d'apparente facilité, où noblesse, dynamisme, puissance et douceur se mêlent dans une harmonie totale.
Lawrence fut anobli en 1815 et devint Président de la Royal Academy cinq ans plus tard. Ses oeuvres plus tardives sont consacrées principalement aux portraits d'hommes politiques et de personnalités d'Etat.

Un portrait prometteur

Depuis les portraits de cour datant de la Renaissance, généralement exécutés par des peintres étrangers tels que Holbein le jeune, la tradition du portrait est restée vivace dans les moeurs et l'art britanniques. Ce n'est pourtant qu'au XVIIIe siècle qu'on reconnaît le talent des artistes britanniques pour la peinture de portrait.
Après la mort de Reynolds et de Gainsborough, Lawrence devint le maître incontesté du portrait. Dépassant les limites de la Grande-Bretagne, il fut très en vogue dans le reste de l'Europe. Les Romantiques et notamment le jeune Delacroix l'appréciaient beaucoup.

Cartel

  • Thomas LAWRENCE (Bristol, 1769 - Londres, 1830)

    Mr et Mrs John Julius Angerstein

  • H. : 2,52 m. ; L. : 1,60 m.

  • Achat, 1896 , 1896

    R.F. 1028

  • Peintures

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet