Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Musiciens autour d'une table

Œuvre Musiciens autour d'une table

Département des Arts graphiques : XVIIe siècle

Concert en famille

RMN-Grand Palais - Photo T. Le Mage

Arts graphiques
XVIIe siècle

Auteur(s) :
Grollemund Hélène

Preti, l'un des meilleurs dessinateurs napolitains de son siècle, nous livre ici l'un des plus beaux exemples de son écriture libre, très picturale. Il s'agit d'une étude pour le Concert de la Galleria Doria Pamphili (Rome), oeuvre de jeunesse de l'artiste, arrivé à Rome vers 1630. La composition, interrompue ici sur la partie droite, sera plus complexe dans la peinture.

Musique et société

Découvert parmi les anonymes italiens de la collection et considéré au XIXe siècle comme vénitien, ce dessin a été restitué à Mattia Preti, il y a une quarantaine d'années, et mis en rapport avec le Concert de la Galleria Doria. En effet, on y retrouve notamment l'homme assis à gauche dans une attitude pensive, qui démontre tout le talent du jeune artiste pour l'étude psychologique de ses personnages ; ce type de figure à l'embonpoint prononcé apparaîtra fréquemment dans toutes les scènes de banquet de l'artiste. Le jeune chanteur, les yeux levés au ciel, ainsi que la jeune femme à l'épinette seront également repris dans la composition peinte, mais la musicienne sera placée de l'autre côté de la table. La peinture s'élargira vers la droite, le groupe des chanteurs derrière la table sera plus important, transformant une scène intime en une véritable tranche de vie sociale.

L'influence de Caravage

Le jeune calabrais Mattia Preti se rend à Rome vers 1630, via Naples, pour rejoindre son frère Gregorio, peintre lui aussi. Il compose, peu après son arrivée, des scènes de genre, des concerts à trois ou plusieurs personnages et entre alors en contact direct avec le caravagisme finissant ; ces peintures, à l'accent caravagesque indéniable, le rapprochent de la production d'autres jeunes artistes (Valentin, Vouet) également séduits par la révolution vériste et luministe introduite par Caravage. Le choix du sujet, la disposition des personnages comme une certaine recherche expressive témoignent, dans le dessin même, de cette influence. La structure de la composition est nettement définie, mais l'artiste se montre extrêmement libre dans l'interprétation du détail qu'il simplifie volontiers, parvenant ainsi à un effet pictural très suggestif.

Un style déjà affirmé

Le langage stylistique de Preti est ici complètement défini. Il restera par la suite fidèle à ce graphisme de jeunesse qu'il développera en l'enrichissant, tout au moins dans ses études à la sanguine, sans y apporter de modifications essentielles : trait énergique et sûr, monumentalité de la composition bien étudiée, contrastes de lumière et d'ombre, qui apparaissent toutefois ici moins accentués que dans d'autres dessins. En dépit de l'usure de la feuille de ce Concert et certaines maladresses dans les proportions des figures, notamment dans les bras, le graphisme à la fois précis et recherché, l'insistance sur certaines lignes de contours annoncent la longue série des dessins de la maturité pour la coupole de San Biagio à Modène et, après un passage à Naples, le grand oeuvre de l'artiste, le décor de la voûte de la cocathédrale San Giovanni à La Valette.

Bibliographie

- IPPOLITI Caroline, MARINI Maurizio, STRINATI Claudio (sous la dir. de), Mattia Preti disegno e colore, Catanzaro, 1991, n 1.

- LOISEL Catherine, L'Oeil du connaisseur. Dessins italiens du Louvre : hommage à Philip Pouncey, Ce exposition du cabinet des Dessins, cat. exp. Paris, musée du Louvre, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1992, n 113.

- MUZII Rossana, Mattia Preti tra Roma, Napoli et Malta, cat. exp. Naples, Museo di Capodimonte, 1999, p. 207.

- VITZTHUM Walter, MONBEIG-GOGUEL Catherine, Le Dessin à Naples du XVIe au XVIIIe siècle, XXXIXe exposition du cabinet des Dessins, cat. exp. Paris, musée du Louvre, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1967, n 61.

Cartel

  • PRETI Mattia

    Concert en famille

    vers 1630 1650

    Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de

  • Sanguine et lavis de sanguine.

    H. : 22.9 cm. ; L. : 30.5 cm.

  • Saisie des Emigrés

    3912434

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet