Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Napoléon se couronnant, le pape assis derrière lui

Œuvre Napoléon se couronnant, le pape assis derrière lui

Département des Arts graphiques : XIXe siècle

L'Empereur Napoléon Ier se couronnant lui-même

Arts graphiques
XIXe siècle

Auteur(s) :
Prat Louis-Antoine

Le Sacre de Napoléon eut lieu à Paris le 2 décembre 1804, à Notre-Dame. David fut choisi pour en peindre quatre épisodes ; le plus célèbre est celui du Couronnement de Joséphine (Paris, musée du Louvre). Dans cette première pensée, David montre un épisode finalement non retenu, celui où Napoléon se couronne lui-même, le pape Pie VII demeurant assis derrière lui.

Une image inoubliable

Le jour du sacre, Napoléon choisit de se couronner lui-même, alors qu'il était d'abord prévu que le pape lui pose la couronne sur la tête. Lorsqu'il peignit le grand tableau commémoratif du Louvre, David avait d'abord représenté cet épisode sur la toile. C'est ce que montre ce dessin, sans doute exécuté peu de temps après la cérémonie. David n'a pas seulement reproduit un moment historique ; il donne de l'Empereur une image extraordinairement significative, celle d'un soldat conquérant, le poing serré sur son épée, qui ne tient son nouveau pouvoir que de lui-même.

Un couple improbable

Napoléon avait fait venir le Pape Pie VII de Rome tout particulièrement pour le Sacre. Dans son tableau, David avait d'abord peint le pontife comme sur ce dessin. Napoléon déclara alors qu'il "n'avait pas fait venir le Pape de si loin pour ne rien faire", et David lui fit esquisser un geste de bénédiction. Mais le contraste entre les deux figures demeure ici extraordinaire, l'une, toute en puissance, l'autre, accablée et statique.

Des changements successifs

En fait, David pensa très longtemps à montrer le moment où Napoléon s'autocouronnait. Trois dessins d'ensemble montrent cette scène avec l'impératrice Joséphine, agenouillée devant son époux. La toile était virtuellement terminée lorsque David, peut-être sur les conseils de son élève le peintre François Gérard, décida de gratter entièrement la figure de l'Empereur et de la remplacer par celle du même Napoléon couronnant Joséphine, faisant pour l'éternité l'image du tableau conservé au Louvre et dont il existe à Versailles une réplique tardive, exécutée, à Bruxelles, par l'artiste en exil, après 1815.

Bibliographie

- PRAT Louis-Antoine, ROSENBERG Pierre, Jacques Louis David 1748-1825 : Catalogue raisonné des dessins, 2002, I, n 198.

Cartel

  • DAVID Jacques Louis

    L'Empereur Napoléon Ier se couronnant lui-même

    vers 1804 1807

    Millet, M.

  • Crayon noir sur papier beige, très légères traces de plume, encre brune. Cintré du haut. Mis au carreau au crayon de graphite. Signé au crayon noir, en bas vers la gauche : 'L. David f.'. Restauré en 1999

    H. : 29.2 cm. ; L. : 25.2 cm.

  • achat

    404377

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Signé au crayon noir, en bas : L. David f.