Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Orphée charmant les animaux

Œuvre Orphée charmant les animaux

Département des Arts graphiques : XVIIIe siècle

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Orphée charmant les animaux

Arts graphiques
XVIIIe siècle

Auteur(s) :
Bartolucci Sara

Ce dessin, Orphée charmant les animaux au son de la lyre, est un des nombreux exemples d'oeuvres dans lesquelles Cades aborde un sujet mythologique. En effet, dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, l'Europe est passionnée par la redécouverte de l'histoire antique et du mythe. Néanmoins, l'artiste développe une approche si personnelle de l'Antiquité qu'on lui attribua une place autonome parmi ses contemporains.

Orphée, le chanteur des amours

Ce dessin, daté des années 1780, est probablement l'étude préparatoire pour une peinture décorative (ou peut-être pour une gravure), dont seuls deux dessins non autographes nous conservent le souvenir. Cette oeuvre se composait de deux scènes : à l'arrière plan, Orphée qui charme les animaux ; au premier plan, une curieuse allégorie d'interprétation difficile. Une figure féminine, probablement Vénus, indique trois Amours martelant une enclume (peut-être celle de Vulcain). Le rapprochement des ces deux scènes dont l'évocation bruyante de l'une contraste nettement avec la musicalité de l'autre, naquit probablement de l'interprétation, libre et ironique du Livre X des Métamorphoses d'Ovide (8 ap. J.-C.), où le poète latin raconta les péripéties amoureuses d'Orphée. Le héros, après avoir échoué dans son projet de faire sortir Eurydice des Enfers, se retira en Thrace où il renonça à son amour pour les femmes et se consacra à l'enseignement : il incita le peuple de cette région de la Grèce à s'intéresser aux enfants avant qu'ils ne deviennent adolescents.

Le goût pour l'Antiquité

Dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, l'Europe découvre avec des yeux nouveaux l'Antiquité classique. De nouveaux intérêts tels que l'orientalisme et surtout l'égyptomanie animent les foyers d'artistes et d'intellectuels. Cades développe alors un goût si personnel pour l'Antique et pour la peinture de la Renaissance qu'il se trouve très vite en marge du milieu artistique romain : l'histoire ancienne et le mythe ironiquement traités deviennent, dans son oeuvre, la projection d'un monde intérieur qui s'anime des passions humaines. La vision sereine de l'histoire et de l'Antiquité, qui domine chez les artistes contemporains, est transformée chez Cades par son caractère mélancolique et son expérience existentielle sombre et douloureuse.

Un dessin "sculpté"

Cades a travaillé cette feuille à la manière d'un sculpteur qui cisèle la surface de la pierre ; le dessin produit l'effet d'un bas-relief de sarcophage ou d'un fronton de temple. Le fond blanc, presque abstrait, souligne l'importance des sujets représentés. L'artiste rend présent l'effet de la musique qui semble pénétrer les esprits des animaux comme l'âme d'Orphée. Du point de vue stylistique, la feuille est un parfait exemple de la manière très achevée de Cades, de sa façon de procéder par des traits bouclés et fleuris. Il définit ainsi des volumes massifs, imposants, qui occupent l'espace à la manière de figures sculptées.

Bibliographie

- Les Métamorphoses d'Orphée, cat. exp. Tourcoing, musée des Beaux-Arts, Strasbourg, Ancienne Douane, IXelles, musée communal, 1995, notice 40.

- CARACCIOLO Maria Teresa, "Storia antica e mitologica nell'arte di Giuseppe Cades", in Quaderni sul neoclassico, n 4, 1978, Miscellanea, Rome, pp. 79-84.

- CARACCIOLO Maria Teresa, Giuseppe Cades 1750-1799 et la Rome de son temps, Paris, 1992, n 67A, pp. 257.

Cartel

  • CADES Giuseppe

    Orphée charmant les animaux

    Calando, Marguerite

  • achat , 1970

    4034511

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet