Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Osselets

Œuvre Osselets

Département des Antiquités égyptiennes : Objets de la vie quotidienne

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Osselets

© Musée du Louvre/C. Décamps

Antiquités égyptiennes
Objets de la vie quotidienne

Auteur(s) :
Marie-Noël Bellessort

L’osselet fait partie de la panoplie des jeux de parcours, au même titre que les bâtons de lancer. Il est utilisé par les joueurs afin de déterminer un certain nombre de points lui permettant de faire avancer ses pions sur le circuit.
L’objet n’est pas natif d’Égypte mais est importé du Proche-Orient à partir du début du Nouvel Empire.

La forme et la matière

À l’origine, l’osselet est extrait des joints du tarse des animaux à sabots mais uniquement chez les jeunes bêtes car avec l’âge l’osselet fusionne avec un os voisin. Les Égyptiens ont surtout utilisé des osselets artificiels taillés dans toutes sortes de matériaux : os, ivoire, faïence, bois… La reproduction est parfois faite avec précision, de manière à reproduire les creux et les bosses de l’objet comme sur cet exemplaire, ou au contraire très simplifiée, donnant un rectangle à peine arrondi aux extrémités.
Sur une des tablettes d’Amarna (tablettes en argile inscrites en écriture cunéiforme et en langue akkadienne nous éclairant sur les relations diplomatiques entre l’Égypte et les États du Proche-Orient pour la seconde moitié de la 18e dynastie), on peut lire que Tushratta, roi du Mitanni, fit envoyer à Aménophis III à l’occasion du mariage de sa fille deux jeux accompagnés d’osselets incrustés d’or.

Période d'utilisation

Les osselets ne sont jamais représentés sur les reliefs et peintures de l’Ancien et du Moyen Empire ; ils sont absents de la tombe de Hésyré et ne sont introduits en Égypte qu’à partir du début du Nouvel Empire. Ils sont cependant connus en Europe centrale et au Proche-Orient dès le IIIe millénaire.
Les osselets accompagnent les boîtes de senet et de 20 cases. On en a retrouvé à l’intérieur des tiroirs de ces boîtes ou posés à côté des tables à jeu dans les tombes ; celle de Toutânkhamon en a livré huit, six en ivoire dont deux étaient encore dans le tiroir, et deux en résine. On en a aussi trouvé en contexte domestique en fouillant des maisons.

Mode d'emploi

Dans les peintures des tombes, on peut voir les osselets représentés au-dessus des pions, sous la table (voir la scène sur la boîte d’Imenmès) ou dans la main des joueurs. Ils vont souvent par deux, peut-être un pour chaque joueur.
L’objet présente naturellement deux faces larges, parallèles, dotées d’une surface sinueuse, et deux autres plus étroites, sans doute plus difficile à obtenir lors d’un lancer. Une valeur précise devait être attribuée à chaque face ; dans le monde classique, chacun des côtés a effectivement une valeur distincte : 1, 3, 4, 6.
Seules huit scènes de jeu où sont figurés des osselets sont connues, et à sept reprises les pions sont disposés de manière identique, groupés en deux camps distincts, cinq à gauche et cinq à droite, et non pas alternativement comme les parties de senet  nous y ont habitués. Les scènes accompagnées d’osselets pourraient majoritairement être des parties de 20 cases dans lesquelles les pions ne sont pas disposés de la même manière qu’au senet  ; hypothèse appuyée par le fait que le jeu de 20 cases et les osselets arrivent en Égypte à la même époque.

Cartel

  • Osselets

  • serpentine : E 11171calcaire : E 21565os : N 1830

    l. : 3,15 cm. ; L. : 2,13 cm. ; Pr. : 1,60 cm.

  • E 11171, E 21565, N 1830

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Sully
    Rez-de-chaussée
    Les loisirs
    Salle 10
    Vitrine 7 : Jeux à damiers

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet