Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Paire de bras de lumière

Œuvre Paire de bras de lumière

Département des Objets d'art : XVIIIe siècle : le rococo

Paire de bras de cheminée "Duplessis''

© 1990 RMN / Daniel Arnaudet

Objets d'art
XVIIIe siècle : le rococo

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Cette paire de bras de lumière en porcelaine est exceptionnelle par l’usage de trois fonds émaillés différents : le bleu, le rose et le vert. Composés chacun de trois branches très chantournées et feuillagées, ils sont emblématiques du style rocaille. Ces bras de lumière sont l’œuvre de Jean-Claude Duplessis (mort en 1774) et proviennent de la chambre de Madame de Pompadour (1721-1764) à l’hôtel d’Évreux où se trouvait une garniture de cheminée également conservée au Louvre.

Une forme créée par Jean-Claude Duplessis

Cette paire de bras de lumière est d’un esprit rocaille très affirmé. Le corps central est formé par une console moulurée d’où s’échappent trois branches chantournées terminées par des binets en bronze doré. La partie supérieure est formée de palmes entrecroisées et la partie basse par une chute de feuillages et de glands de chêne. Les bobèches sont formées par la partie supérieure des branches qui s’épanouissent en corolles. Le modèle a probablement été donné en 1760 par l’orfèvre et sculpteur Jean-Claude Duplessis (mort en 1774). Ce dernier donna un nombre considérable de modèles à la manufacture de Sèvres et créa un répertoire nouveau très marqué par le style rocaille.

Une subtile association de trois couleurs

Les branches sont rehaussées d’épais rubans peints en bleu, rose et vert, ainsi que de peignés de points et de filets peints à l’or. Le fond rose domine sur ces créations et il s’agit de la seule paire connue ornée de trois couleurs. Ces objets d’une grande virtuosité ont été créés en très petit nombre. La manufacture de Sèvres vendit vingt paires de bras de lumières entre 1761 et 1768. Le roi en avait au moins dix exemplaires. Madame de Pompadour en possédait également une à fond vert dans son grand cabinet du château de Ménars ; il s’agit vraisemblablement de la paire conservée au Metropolitan Museum de New York. Il existe en outre une paire semblable bleu et or conservée au musée Nissim de Camondo à Paris.

Des bras de lumière provenant de l'hôtel d'Évreux

L’hôtel d’Évreux a été construit dans le faubourg Saint-Honoré. Ce quartier s’est développé au début du XVIIIe siècle non loin des Tuileries et des Champs-Élysées. L’hôtel d’Évreux fut commandé par Henri de la Tour d’Auvergne, comte d’Évreux, et construit par Armand-Claude Mollet entre 1718 et 1720. Madame de Pompadour l’acquit en 1753. Il s’agissait d’une grande demeure somptueuse que la favorite transforma afin de moderniser son décor. À l’hôtel d’Évreux, elle possédait un ensemble très important de porcelaines. Dans sa chambre se trouvait une garniture de cheminée composée du pot-pourri à « vaisseau » du Louvre (OA 10965), d’une paire de pots-pourris « fontaine » ou « à dauphin » conservée au J.-P. Getty Museum de Los Angeles et de deux pots-pourris « girandoles » ou « à bobèches » dont la localisation est inconnue. Cette garniture lui fut livrée le 30 mai 1760 et fut complétée par les deux bras de lumière du Louvre.

Bibliographie

- SALMON Xavier (sous la dir. de), Madame de Pompadour et les arts, Catalogue d’exposition, Versailles, Paris : Éditions de la Réunion des musées nationaux, 2002, pp. 448-449

- Un Défi au goût, Catalogue d’exposition,  Paris : Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1997, p .76

Cartel

  • Manufacture royale de porcelaine de Sèvres

    Paire de bras de cheminée "Duplessis''

    vers 1760

  • Porcelaine tendre

    H. : 0,43 m. ; L. : 0,26 m. ; Pr. : 0,18 m.

  • Acquisition, 1985

    OA 11027, OA 11028

  • Objets d'art

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet