Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Passe-guides orné d'une figurine de taureau

Œuvre Passe-guides orné d'une figurine de taureau

Département des Antiquités orientales : Mésopotamie

Passe-guides orné d'une figurine de taureau

© 1999 Musée du Louvre / Christian Larrieu

Antiquités orientales
Mésopotamie

Auteur(s) :
Françoise Demange

Cette pièce d'attelage était destinée à être fixée au timon d'un char. Les guides des animaux de trait passaient dans les deux anneaux, ce qui évitait qu'elles s'emmêlent et facilitait la tâche du conducteur. Les passe-guides de ce type sont rares, seule une vingtaine de pièces sont répertoriées. On en a découvert dans les tombes de guerriers enterrés avec leur char dans les cimetières royaux d'Ur et de Kish. Les pièces les plus raffinées sont ornées de figurines animales.

Une rare pièce d'attelage sumérienne

Cette pièce d'attelage est destinée à rassembler et à guider vers les mains du cocher d'un char les rênes des animaux de trait. La base formée d'une tige courbe était solidement fixée à l'aide de lanières de cuir au timon du char. Les trois barres verticales haussaient au-dessus du dos des animaux les deux anneaux dans lesquels passaient les rênes, évitant ainsi qu'elles ne s'emmêlent et permettant au conducteur de diriger plus facilement et avec plus de précision son attelage. Une petite statuette de taureau surmonte l'ensemble.
Plusieurs documents sumériens comme l'étendard d'Ur ou la stèle des Vautours montrent de manière explicite l'utilisation de ces passe-guides. Ceux qui sont parvenus jusqu'à nous sont rares : on en connaît à peine une vingtaine, répartis entre les musées et les grandes collections privées. Certains ont été découverts lors des fouilles des cimetières royaux des cités de Kish et d'Ur, en Mésopotamie, dans les tombes des guerriers qui étaient enterrés avec leur char. L'exemplaire du Louvre est très proche des passe-guides retrouvés à Kish. On peut le dater de 2650-2600 av. J.-C. environ. Une pièce tout à fait semblable est conservée au Metropolitan Museum à New York.

Le taureau, symbole de force et de vigueur

Ces objets sont fréquemment ornés d'une figurine d'animal : des équidés y sont souvent représentés, ils évoquent probablement les onagres qui formaient les attelages des chars, tels ceux qui apparaissent sur l'étendard d'Ur (le cheval ne sera utilisé dans la charrerie en Mésopotamie qu'à partir du IIe millénaire) ; on trouve aussi des statuettes de cerfs ou, comme ici, de taureaux.
Coulée selon la technique de la cire perdue, la figurine de taureau repose sur une plaquette rectangulaire soudée à la jonction des deux anneaux. L'animal, trapu, est représenté dans l'attitude de la marche ; son sexe est visible ; la queue, longue, détachée du corps, tombe jusqu'au sol. L'épaisse couche de corrosion qui recouvre la pièce en émousse les formes mais n'altère pas l'élégance des longues cornes arquées, caractéristiques des représentations de taureau à l'époque sumérienne. Elles rappellent celles des têtes de taureau qui ornaient les caisses de résonance des grandes lyres contemporaines découvertes à Tello ou à Ur.
Le taureau possède dans la mythologie sumérienne une symbolique très forte. Il représente l'ordre du monde civilisé opposé au chaos du monde sauvage. Symbole de vigueur et de fougue, les qualités que l'on attend d'un guerrier, il évoque aussi l'élan vital et la puissance fécondante, source de fertilité.

Une série d'objets de même type

Le département des Antiquités Orientales conserve deux autres passe-guides qui portent un décor plus complexe. L'un, orné d'une scène d'allégeance, est traditionnellement considéré comme provenant du Luristan, mais il pourrait avoir été fabriqué en Mésopotamie car, mis à part son décor, il est semblable aux exemplaires retrouvés en fouilles. Le second, dont le décor montre un homme maîtrisant un équidé, est d'un style différent et provient probablement d'Anatolie. La plupart de ces pièces d'attelage sont en cuivre, mais certaines, plus précieuses, sont en argent ou en électrum ; une petite statuette de taureau en bronze incrusté d'argent, de nos collections, pourrait avoir orné un de ces passe-guides d'apparat.

Cartel

  • Passe-guides orné d'une figurine de taureau

    Dynasties archaïques II, vers 2650 - 2600 avant J.-C.

    Mésopotamie

  • Cuivre

  • Don de la Société des Amis du Louvre, 1999

    AO 31534

  • Antiquités orientales

    Aile Richelieu
    Rez-de-chaussée
    Mésopotamie archaïque, IIIe millénaire avant J.-C.
    Salle 1 c
    Vitrine 9 : Epoque des dynasties archaïques de Sumer, vers 2900 - 2340 avant J.-C. Antiquités mésopotamiennes de diverses provenances.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet