Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Pendentif à tête d'Achéloos

Œuvre Pendentif à tête d'Achéloos

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Collier à pendentif en forme de tête d'Achéloos

© 2005 Musée du Louvre / Erich Lessing

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Ce collier en or date du début du Ve siècle av. J.-C. Il illustre la fantaisie décorative et la virtuosité technique dont font preuve les artistes étrusques à l'époque archaïque. Le pendentif, travaillé au repoussé et détaillé par la granulation et le filigrane, représente Achéloos, avec sa tête barbue aux oreilles et cornes taurines. Le visage du dieu-fleuve avait une valeur protectrice. Chef-d'oeuvre de la collection Campana, ce bijou a été source d'inspiration pour les orfèvres du XIXe siècle.

Un collier de la fin de l'époque archaïque

Par sa fantaisie décorative et sa remarquable qualité d'exécution, ce collier en or est une des pièces les plus exceptionnelles et les plus originales de l'orfèvrerie étrusque. Il est entré au Louvre en 1863, à la suite de l'achat de la collection d'antiquités du marquis Campana par Napoléon III. Il a été créé vers 480 av. J.-C., dans un atelier dont il est difficile de préciser l'origine en l'absence de contexte archéologique.

Rôle protecteur du dieu-fleuve Achéloos

Suspendu à une chaînette tressée, le pendentif représente le dieu fluvial Achéloos, le fils d'Océan et de Téthys. Ce personnage de la mythologie grecque, fréquemment représenté également en Etrurie, est connu pour sa faculté à se métamorphoser et souvent figuré sous la forme d'un taureau à tête humaine. La légende raconte qu'il convoitait Déjanire, l'épouse d'Héraclès, mais que celui-ci le dompta à plusieurs reprises, en dépit des apparences monstrueuses qu'il prenait. Le décor d'un diadème conservé au Louvre s'inspire d'un de ces nombreux combats. Sous forme d'amulette, Achéloos devait assumer une fonction apotropaïque.

Prouesses techniques des orfèvres étrusques

Ce bijou, le plus fameux de la collection Campana, a suscité de nombreuses imitations modernes, les artistes du XIXe siècle tentant de rivaliser avec le savoir-faire des orfèvres étrusques. En vain. Ils n'ont approché que médiocrement la virtuosité technique et le raffinement de détail dont témoigne le masque d'Achéloos. Les procédés d'orfèvrerie employés ont été importés du Proche-Orient à l'époque orientalisante, et très tôt utilisés avec une maîtrise proche de la perfection. Finement travaillée au repoussé, la tête du dieu, qui ne dépasse pas les quatre centimètres de hauteur, est rehaussée de filigrane et de granulation avec une minutie sans égale. La chevelure est traitée de manière stylisée par de minces fils d'or spiralés, terminés par un granule central. Les minuscules perles d'or qui composent la barbe et une partie de la chevelure accrochent la lumière et créent des effets de matière, qui contrastent heureusement avec les chairs lisses du visage.

Bibliographie

- Les Etrusques et l'Europe, Galeries nationales du Grand Palais, Editions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1992.

- CRISTOFANI M., MARTELLI M., L'Oro degli Etruschi, 1983, p. 295-296, n 163.

- JANNOT J. R., "Achéloos, le taureau androcéphale et les masques cornus dans l'Etrurie archaïque", Latomus, fasc. 3, tome XXXIII, 1974, p. 765-789.

Cartel

  • Collier à pendentif en forme de tête d'Achéloos

    Vers 480 avant J.-C.

    Provenance : Chiusi ?

  • Or. Filigrane et granulation

    l. : 36 cm.

  • Collection Campana, 1863 , 1863

    Bj 498

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Denon
    Rez-de-chaussée
    Etrurie II
    Salle 19
    Vitrine 4 : Bijoux : Ve - IIIe siècle avant J.-C.

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet