Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Plaque Campana : homme devant un autel

Œuvre Plaque Campana : homme devant un autel

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Homme devant un autel

© 2000 RMN/ Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :

Marie-Bénédicte Astier

 

 


 

Remerciements :

Cette notice d’œuvre vous est présentée par Canson

Les plaques en terre cuite peinte de la collection Campana proviennent d'une tombe de Caere où elles semblent avoir été remployées. Ce type de revêtement décorait l'intérieur d'édifices civils, de temples ou de tombes. Celle-ci décrit une scène de sacrifice : un homme s'avance près d'un autel sur lequel brûle un feu. Le style du décor révèle l'influence grandissante de l'art ionien sur l'art étrusque dans la seconde moitié du VIe siècle av. J.-C.

Les plaques Campana : revêtement de terre cuite

Cette plaque en terre cuite peinte a été découverte avec cinq autres plaques de facture similaire dans la nécropole de la Banditaccia à Caere (l'actuelle Cerveteri), en Étrurie méridionale. Elles ont figuré parmi les pièces maîtresses de la collection d'antiquités du marquis Campana, puis ont été acquises par Napoléon III en 1861 avant d'entrer au musée du Louvre deux ans plus tard. Réalisées entre 550 et 525 avant notre ère, selon une technique semblable à celle des vases peints, ce type de revêtement pouvait décorer des édifices civils, des temples ou des tombes. En l'occurrence, les plaques Campana paraissent avoir été retaillées pour être remployées comme revêtement des murs intérieurs de la tombe dans laquelle elles ont été mises au jour.

Une scène de sacrifice

La signification du décor et l'identification exacte des sujets représentés par ces peintures prêtent lieu encore aujourd'hui à des controverses. Le lieu de découverte ne permet pas d'en conclure à une iconographie strictement funéraire. Les interprétations mythologiques ne sont guère plus assurées. Les six plaques ne constituent pas d'ailleurs un ensemble continu et cohérent. La scène qui se déroule sur cette plaque semble plus explicite : sous une corniche à décor de godrons, un homme, prêtre ou simple dévot (?), paraît accomplir un sacrifice devant un autel sur lequel est allumé un feu. Un lébès, ou bassin rituel, repose sur une colonnette disposée sur le rebord de l'autel, ajoutant au caractère religieux de la cérémonie dépeinte.

L'influence de la Grèce de l'Est

Le dessin est soumis aux conventions de la peinture archaïque et présente une stylisation des corps, caractéristique de l'art étrusque. Il doit également beaucoup au style des artistes grecs d'Ionie, dans la forme des visages aux yeux très effilés, dans les proportions des figures et dans l'attention portée aux détails décoratifs et à la gestuelle des personnages. Dans la seconde moitié du VIe siècle av. J.-C., les populations originaires de cette région d'Asie Mineure durent émigrer en grand nombre jusqu'en Étrurie, poussées à l'exil par la pression perse. L'influence ionienne s'accroît alors fortement, imprégnant la plupart des productions étrusques de cette époque.

Bibliographie

Briguet Marie-Françoise, Le Sarcophage des époux de Cerveteri du musée du Louvre, Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1988, pp. 73-75, fig. 76.
Colonna Giovanni (sous la dir. de), Santuari d'Etruria, Milan, Arezzo, 1985, pp. 43-44, n 1, 30.
Roncalli Francesco, Le Lastre dipinte da Cerveteri, Florence, G. C. Sansoni, 1966, pp. 84-93, fig. 2, pl. 3.
Torelli Mario (sous la dir. de), Gli Etruschi, cat. exp. Venise, palais Grassi, 26 novembre 2000-1er juin 2001, Milan, Bompiani, 2000, p. 597, n 174.

Cartel

  • Homme devant un autel

    Troisième quart du VIe siècle av. J.-C.

    Provenance : Cerveteri, nécropole de la Banditaccia

  • H. : 1,24 m. ; L. : 0,59 m.

  • Collection Campana, 1863

    Cp 6626

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet