Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Plaque : La Crucifixion

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Plaque : La Crucifixion

© 1988 RMN / Daniel Arnaudet

Objets d'art
XVIIe siècle

Auteur(s) :
Sophie Baratte

Il s’agit d’une grande plaque polychrome représentant le Christ crucifié entre les deux larrons, entouré de la Vierge, saint Jean, sainte Marie-Madeleine, de saintes femmes et de soldats à cheval devant la ville de Jérusalem. Les couleurs sont très claires car les émaux translucides, sauf le blanc, ont été placés sur les feuilles d’argent qui recouvrent toute la plaque. Cette particularité technique amène à attribuer cette plaque à Jean Ier Penicaud.

Un modèle souvent utilisé

C’est une planche d’un Livre d’Heures de Thielmann Kerver, imprimé à Paris en 1505, qui semble être le modèle de cette plaque, modèle souvent reproduit par la suite dans des œuvres attribuées à Nardon Penicaud ou à Jehan Ier Penicaud.
Il s’agit d’un émailleur imaginé par Jean-Joseph Marquet de Vasselot pour expliquer les signatures complètes ou les initiales "IP" que l’on trouve à plusieurs reprises, par exemple sur la Plaque du Jardin des oliviers de la Frick Collection de New York, ainsi que les mentions "Penicaudi iunior" qui sont la signature du seul Jean Penicaud attesté par les archives.
    

La Crucifixion de Nardon Penicaud

Le musée national de la Renaissance à Ecouen conserve la seule plaque signée et datée de la première époque des émaux peints de Limoges : la Plaque de la Crucifixion, qui porte une longue inscription indiquant la date, le 1er avril 1503, et le nom de l’émailleur Nardon Penicaud que l’on retrouve dans les archives de Limoges.

Une technique difficile

C’est une plaque de dimensions importantes, au contre-émail en fondant, verre transparent qui présente, par endroits, un aspect grisâtre à cause de la présence de petites bulles d’air enfermées lors de la cuisson. Sur la face, les émaux colorés sont tous translucides, à l’exception des blancs opaques à l’oxyde d’étain. La plaque est recouverte de grands paillons d’argent qui la recouvrent entièrement et qui donnent un éclat remarquable aux émaux colorés. Cette technique est difficile à maîtriser.

Cartel

  • Attribué à Jean Ier PENICAUD

    Plaque : La Crucifixion

    Vers 1530

    Limoges

  • Émail peint sur cuivre

    H. : 32 cm. ; L. : 26 cm.

  • Acquis en 1988

    OA 11198

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Louis XII
    Salle 11
    Vitrine 1

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet