Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Plat aux poissons du Trésor de Graincourt

Œuvre Plat aux poissons du Trésor de Graincourt

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art romain

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Plat aux poissons

© 1992 RMN / Martine Beck-Coppola

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art romain

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Découvert en 1958 dans le Pas-de-Calais, le trésor de Graincourt témoigne du succès que rencontre la vaisselle d'argent en Gaule au IIIe siècle ap. J.-C. Les orfèvres gallo-romains s'inspirent volontiers des motifs décoratifs créés à l'époque hellénistique et les adaptent dans des compositions d'une grande originalité, comme sur ce plat aux poissons. Le décor, entièrement consacré au thème de la pêche, rappelle les natures mortes marines connues notamment par les pavements de mosaïques.

Le trésor gallo-romain de Graincourt

Une opération de déminage conduite en 1958 à Graincourt-lès-Havrincourt, dans le Pas-de-Calais, a permis de mettre au jour un trésor d'argenterie composé de neuf pièces de vaisselle - parmi lesquelles ce plat aux poissons -, enfouies probablement lors des invasions germaniques qui ravagèrent la Gaule dans la seconde moitié du IIIe siècle ap. J.-C. Les noms des propriétaires de cet ensemble apparaissent, semble-t-il, au revers de plusieurs objets, sous forme de graffiti. Particulièrement prisée dans l'Empire romain depuis le Ier siècle av. J.-C., la vaisselle d'argent connaît une grande faveur en Gaule aux IIe et IIIe siècles de notre ère. Plusieurs sites gallo-romains ont livré des trésors comparables, tels ceux de Chaourse (Aisne) et de Rethel (Ardennes). L'abondance de ces créations de prestige rend compte du succès dont jouissaient ces œuvres auprès des particuliers fortunés et du luxe dont s'entouraient les notables dans les provinces de l'Empire.

Un décor de nature morte marine

Le décor de ce plat circulaire est tout à fait exceptionnel par l'originalité du sujet et la qualité de sa mise en page. Le thème s'apparente à une nature morte marine ou à une scène de pêche où l'homme serait absent. Le médaillon central réunit poissons, crustacés, coquillages, un panier de fruits de mer et deux oiseaux morts. La frise qui orne le marli s'inspire également de la pêche : scandée à intervalles réguliers par le motif répétitif d'un animal mort, sans doute un lièvre, elle met en scène des oiseaux aquatiques, des poulpes, des poissons, des mollusques et autres crustacés, mêlés à des instruments de pêche et de navigation comme les ancres et les rames, les nasses et les filets, les paniers et les amphores. L'ornementation de ce plat est traitée avec un soin extrême, dans un souci de réalisme et de vérité, sensible surtout dans le détail des plumages, des écailles des poissons et la vannerie des paniers.

L'orfèvrerie gallo-romaine : un écho des créations hellénistiques

Ces scènes de pêche ne sont pas une création des orfèvres de Graincourt. Elles appartiennent à un répertoire élaboré plusieurs siècles auparavant, durant l'époque hellénistique, peut-être dans les ateliers d'Alexandrie. La vaisselle de bronze et d'argent fournit de nombreux exemples ornés de motifs analogues, de même que les mosaïques de pavement, en Afrique notamment. Ces images représentaient à l'origine de véritables scènes de pêche. Les orfèvres romains se sont inspirés des composantes de ces tableaux hellénistiques et les ont adapté de manière à créer des compositions nouvelles qui privilégient l'aspect décoratif de la nature morte à l'aspect narratif.

Bibliographie

- BERLIN Claude, FUMAROLI Marc, MOINOT Pierre et al., Des mécènes par milliers : un siècle de dons par les Amis du Louvre, catalogue d'exposition, Paris, musée du Louvre, 21 avril-21 juillet 1997, Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1997, p. 197, n 29 G.Trésors archéologiques du nord de la France, cat. exp. Musée des beaux-arts de Valenciennes, 1997, pp. 28-32.

- Trésors d'orfèvrerie gallo-romains,Éditions de la Réunion des musées nationaux,  Paris, 1989, n 87, pp. 138-140.

Cartel

  • Plat aux poissons

    IIIe siècle après J.-C.

  • D. : 35 cm.

  • Don de la Société des Amis du Louvre avec la participation de P. Lévy, 1958

    Bj 2214

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Sully
    1er étage
    Salle Henri II
    Salle 33
    Vitrine centrale 6

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet