Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Porteur de chevreau gravissant un escalier

Porteur de chevreau gravissant un escalier

© 1990 RMN / Philippe Bernard

Antiquités orientales
Iran

Auteur(s) :
Catherine Giraudon

Un serviteur monte les marches qui le mènent au banquet du jour de l'an pour lequel il apporte un chevreau destiné au repas. Nous sommes à Persépolis, capitale de l'empire perse, face à un relief de pierre qui constitue un fragment du décor du palais achéménide.

Une capitale prestigieuse

Persépolis fut fondée par Darius le Grand (522-486 av. J.-C.) dans le Fars, pays d'origine des Perses. Capitale politique et religieuse, elle exalte la puissance de l'empire par l'iconographie de ses décors sculptés sur les parties de pierres (murs de terrasse, portes et escaliers) qui seules se détachent aujourd'hui sur le site, les murs de brique crue ayant disparu. Ces reliefs narratifs annoncent aux visiteurs la destination des lieux et illustrent l'événement auquel ils ne pourront pas tous assister de visu. Il s'agit de la cérémonie du jour de l'An, dédiée à l'éveil du printemps, la grande fête de la religion mazdéenne. La journée débute par la séance d'audience du grand roi, se poursuit par le défilé des porteurs de dons. Enfin, les banquets qui devaient clore les festivités sont évoqués par la cohorte des serviteurs.

Un serviteur dévoué

Ce relief de calcaire gris, à l'origine polychrome, est un fragment de décor d'escalier. Un homme gravit des marches, orientées vers la gauche, chargé d'un chevreau en vie qu'il porte coincé sous le bras en lui tenant les pattes avant repliées tandis que de la main droite il le maintient par le cou. Ce personnage est vêtu d'un pantalon perse s'arrêtant aux chevilles, d'une tunique évasée, à manches longues, serrée à la taille par une ceinture. Il est coiffé d'un bonnet de feutre rond complété d'un tissu qui lui cache le cou et le bas du visage. Ce relief a été acquis par le département en 1931 et sa localisation précise dans le palais n'est pas connue. Cependant, des personnages identiques se rencontrent dans ces files de serviteurs portant des mets, des vases ou des animaux. La norme iconographique veut que l'on trouve en alternance un Mède et un Perse et l'animal vivant destiné au banquet est toujours porté par un serviteur mède.

Un thème récurrent

Deux autres reliefs nous viennent de Persépolis et montrent Perses et Mèdes, les deux ethnies composantes de l'empire. À Suse, on trouvait à la même époque des représentations de serviteurs porteurs d'offrandes qui décoraient les escaliers mais réalisées en briques glaçurées. Elles s'inspirent du décor du palais de Sargon à Khorsabad (fin du VIIIe siècle av. J.-C.), des reliefs illustrant les défilés des serviteurs apportant mobilier et mets destinés aux banquets.

Cartel

  • Porteur de chevreau gravissant un escalier

    Epoque achéménide, Ve siècle avant J.-C.

    Persépolis

  • Calcaire

  • Acquisition

    AO 14050

  • Antiquités orientales

    Aile Sully
    Rez-de-chaussée
    Iran, l'empire perse achéménide : Persépolis et Suse
    Salle 14, salle fermée au public, non exposé
    Vitrine 1 : Persépolis

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet