Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Portrait de jeune femme en buste, souriant

Œuvre Portrait de jeune femme en buste, souriant

Département des Arts graphiques : XVIe siècle

Portrait de jeune femme en buste, souriant

Arts graphiques
XVIe siècle

Auteur(s) :
Boyer Sarah

Rare portrait dessiné des collections attribué à Holbein le Jeune, ce dessin figure une jeune femme en buste, presque de face, les cheveux nattés, d'où s'échappent quelques mèches folles. Elle est vêtue d'une robe qui couvre ses épaules. Une inscription en allemand sous forme abréviative : ALS. IN. ERN. ALS. IN. [Tout dans l'honneur ou En tout honneur], court le long de son corsage. Elle arbore à son cou un collier portant l'insigne de saint Antoine, sans doute une amulette contre la peste.

Une "Joconde allemande"

D'un trait sûr et précis, la pointe de métal cerne la courbe des épaules et modèle la rondeur des joues de cette jeune femme aux yeux et aux paupières baissés. Le regard pudique, la tête légèrement penchée, elle esquisse un sourire discret et mystérieux, qui n'est pas sans rappeler celui de la Joconde. Si la facture linéaire évoque les portraits du père de l'artiste, Hans Holbein l'Ancien, une sensibilité nouvelle dans le rendu de l'expression ainsi qu'un don d'observation certain annoncent les portraits aux trois crayons que l'artiste réalisera en Angleterre.

Une effigie anonyme ?

Si la facture réaliste de ce dessin laisse à penser qu'Holbein effectua cette étude d'après modèle, plusieurs hypothèses ont été émises quant à l'identité de celui-ci. Ainsi, certains voient dans le regard de cette jeune femme les premières traces de la maladie des yeux qui affecta l'épouse du peintre, Elsbeth Binzenstock, et dont témoigne l'émouvant tableau Portrait de la femme de l'artiste et de ses deux aînés (Bâle, Öffentliche Kunstsammlung), conçu après son premier séjour à Londres, en 1528-1529. D'autres, de façon moins convaincante, retrouvent dans ces traits ceux de la Laïs Corinthiaca (Bâle, Öffentliche Kunstsammlung).

Une technique caractéristique

Quoi qu'il en soit, la technique combinant pointe de métal et rehauts de sanguine est caractéristique de la première période de l'artiste. En effet, à la suite des troubles religieux agitant la cité de Bâle, il effectua un bref passage en France en 1524, où il put certainement admirer des oeuvres des Clouet. Il adopta dès lors la technique des trois crayons, typique des portraits réalisés durant ses deux séjours anglais postérieurs. En outre, les rehauts de gouache blanche, posés sur l'arête nasale, les commissures des lèvres, les paupières inférieures, les coins des yeux, au-dessus des sourcils et à gauche du nez, confèrent de la douceur à cette effigie féminine. Étude préparatoire pour la Vierge de la Madone de Soleure, commandée par le greffier de la ville de Soleure, Johann Gerster, et exécutée en 1522 (Soleure, musée de la Ville), elle apparaît dans ce tableau - qui mêle précisément traditions gothiques et italianisme de la Renaissance - dans une position légèrement différente, la tête relevée et le sourire atténué.

Bibliographie

- MAGNON Myriam, Dessins de Dürer et de la Renaissance germanique, cat. exp. Paris, musée du Louvre, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1991-1992, pp. 154-156, n 141.

- MULLER Christian, Dürer, Holbein, Grünewald : Meisterzeichnungen der deutschen Renaissance aus Berlin und Basel, cat. exp. Bâle, Kunstmuseum, Berlin, Staatliche Museen, 1997-1998, pp. 343-418, n 25 .1-25.32.

- MULLER Christian, From Schongauer to Holbein. Master Drawings from Basel and Berlin, cat. exp. Washington, National Gallery of Art, 1999-2000, pp. 350-424, n 161-191.

Cartel

  • HOLBEIN Hans le Jeune

    Portrait de jeune femme en buste, souriant

    vers 1520 1522

    Jabach, Everhard

  • Pointe d'argent, plume et encre noire, lavis brun et gris, sanguine et craie blanche sur papier préparé rose sur les deux faces. Sur l'encolure : 'ALS IN ERN ALS IN'

    H. : 19.2 cm. ; L. : 15.5 cm.

  • acquis pour le Cabinet du roi

    3920737

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Inscription à la pointe de métal, en bordure du corsage : ALS. IN. ERN. ALS. IN.