Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Portrait de Louis XIV

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Portrait de Louis XIV

© 2005 Musée du Louvre / Peter Harholdt

Objets d'art
XVIIe siècle

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Le médaillon ovale en verre coulé en table représente un buste de Louis XIV vu de profil. La technique avait d'abord été élaborée pour réaliser des glaces. Cet objet très rare est dû à un verrier français, Bernard Perrot (1638-1709), maître de la verrerie d'Orléans sous Louis XIV. Le médaillon constitue un chef-d'œuvre de la verrerie française et célèbre, à l'apogée de son règne, ce souverain qui a voulu la perfection des métiers d'art dans son royaume.

Un verrier italien à Orléans

Bernard Perrot, dont le nom d'origine était Bernardo Perroto, appartient à l'une de ces nombreuses familles de verriers italiens originaires de la région du Nord de Gênes qui s'établirent, au XVIe siècle, en France. La verrerie de luxe a ainsi été introduite en France par des verriers venus d'Italie dans le dernier quart du XVIe siècle. Après avoir été formé dans l'atelier paternel, en Italie, Perrot s'associa à Nevers avec son oncle, Jean Castellan. Dès 1662, Bernard Perrot installa une verrerie à Orléans, dont la situation privilégiée sur les bords de Loire attira de nombreux verriers italiens. La verrerie de Perrot, qui continuait à réaliser du verre "façon de Venise", bénéficia d'un privilège pour exercer son art sur la Loire pendant trente ans, privilège qui fut étendu à toute la France en 1672.

Le coulage du verre en table

La grande invention de Perrot, qui lui valut d'ailleurs son privilège, fut celle du coulage du verre en table. Il s'agissait d'un procédé de fabrication résolument moderne qui rendait obsolète les méthodes traditionnelles du soufflage et qui donna une impulsion majeure à la fabrication des glaces. On coulait le verre en fusion sur des tables planes afin d'obtenir les surfaces rectangulaires ou carrées des glaces. Ce procédé est à l'origine de la manufacture de Saint-Gobain (installée dans la ville éponyme en 1695) dont les directeurs s'emparèrent de l'invention de Perrot, qui en perdit le monopole.

Un portrait de verre

Cette technique permit également de réaliser des portraits décoratifs dans le genre des camées antiques. Le procédé consistait à couler une épaisse couche de verre sur un modèle en relief vraisemblablement en plâtre. On recouvrait, après refroidissement, la cavité laissée par le moule d'une épaisse dorure imitant le bronze. L'oeuvre obtenue était observée du côté lisse et donnait, par transparence, l'impression d'un relief. Le Portrait de Louis XIV a été réalisé selon cette technique. Il est de forme ovale, montrant le souverain de profil à la manière d'une médaille. On connaît plusieurs portraits de Louis XIV ainsi réalisés : l'un est conservé au musée historique de l'Orléanais (Orléans), un autre appartient à la compagnie Saint-Gobain et le troisième est connu par une vente de 1976.

Bibliographie

- Nouvelles Acquisitions du département des Objets d'art (1990-1994), Paris, Editions de la Réunion des musées nationaux, 1995, pp. 110-111.

Cartel

  • Bernard PERROT (1638 - 1709)

    Portrait de Louis XIV

    Vers 1680

    Orléans

  • Verre coulé

    H. 37 cm. ; l. : 30,50 cm. ; Pr. : 1,50 cm.

  • Don société Honda-France, 1993

    OA 11378

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Sauvageot
    Salle 18
    Vitrine 3

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet