Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Portrait d'homme, dit autrefois Portrait de Cesare Borgia

Œuvre Portrait d'homme, dit autrefois Portrait de Cesare Borgia

Département des Peintures : Peinture italienne

Portrait d'homme, dit autrefois Portrait de Cesare Borgia

© 2009 Musée du Louvre / Erich Lessing

Peintures
Peinture italienne

Auteur(s) :
Constance Lavagne d'Ortigue

Le large col de fourrure témoigne du rang élevé du personnage. La forte personnalité du modèle est soulignée par la vision du haut en bas et en diagonale, dramatisée par l'ombre et la lumière.

Un modèle aux riches atours

Le modèle est représenté à mi-corps, de trois quarts à gauche, portant une courte barbe et coiffé d’une toque d’un gris très sombre tirant sur le noir. Vêtu d’un manteau fourré, il tient de la main droite un objet indistinct qui paraît être la poignée d’une épée.
Ce portrait a été attribué à des peintres divers appartenant à l’école vénitienne comme Giorgione ou Sébastiano del Piombo. Mais les proportions massives et masculines, spécialement dans les mains, sont typiques de l’art de Dosso. En 1520, ses figures deviennent d’une plastique plus prononcée et plus volumineuse car l’artiste s’intéresse alors aux effets spatiaux. Cette œuvre est comparable au Portrait d’homme de Chantilly par le rendu des mains et la qualité des broderies des vêtements et des draperies.

Un ton Giorgionesque

Le peintre a suivi les exemples de Giorgione, du jeune Titien et de Raphaël à Rome. Ce portrait appartient à la décennie des années 1510-1520 comme le Portrait de l’homme au chapeau noir (Stockholm), le Portrait d’homme au chapeau rouge (Cambridge) et le Portrait d’homme portant une branche de laurier (Wichita). Le peintre s’adapte à la commande d’un personnage proche de la cour qui demande à être représenté avec une allure empreinte des manières nobles tout en restant naturel et sans affectation. Le costume n’est pas daté d’au-delà de 1520. La construction du tableau repose sur le contraste entre les bruns plus chauds du fond et les bleus noirs du chapeau  et du pourpoint.
Par rapport aux tableaux de Stockholm et de Cambridge, l’œuvre présente un nouveau registre chromatique dans la facture picturale et l’interprétation psychologique. Ce changement correspond à l’orientation nouvelle du portrait chez Titien qui, dès 1516, s’oriente vers la figuration d’une humanité cultivée et raffinée. Outre l’attitude contemplative du modèle, l’ombre au premier plan et la fourrure d’hermine qui se teinte de bleu dans la pénombre sont une invention davantage giorgionesque. La vivacité de la lumière qui frappe la tempe sous le bord du chapeau et la transformation duveteuse des cheveux en poils de barbe montrent la dextérité de l’artiste dans la retranscription du réel.

Un artiste de cour

Le surnom de l’artiste est dérivé du nom de son village natal, Dosso, dans la province de Ferrare. En 1512, il est l’élève de Lorenzo di Costa di Mantua. Il habite Rome pendant six ans et Venise pendant cinq ans ce qui lui permet, en étudiant Titien et Giorgione, d’acquérir un style personnel marqué par l’originalité de l’invention et l’harmonie des couleurs. Ami de l’Arioste, il s’employa à faire des dessins pour l’Orlando furioso ainsi qu‘un portrait célèbre de l’écrivain. Il travailla à la cour des Este de Ferrare en qualité de peintre attitré des ducs Alphonse puis Hercule II. Il exécuta des cartons de tapisserie qui ornent la cathédrale de Ferrare ainsi que celle de Modène.

Cartel

  • Giovanni di Lutero, dit DOSSO DOSSI (San Giovanni del Dosso (?), Mantoue, vers 1489/90 - Ferrare, 1542)

    Portrait d'homme, dit autrefois Portrait de Cesare Borgia

    Vers 1518 - 1520

  • H. : 0,95 m. ; L. : 0,77 m.

  • Ancienne collection

    INV. 866

  • Peintures

    Aile Denon
    1er étage
    Salle de la Joconde
    Salle 6

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet