Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Portrait funéraire masculin, déposé dans une tombe en forme de...

Œuvre Portrait funéraire masculin, déposé dans une tombe en forme de caveau voûté

Département des Antiquités orientales : Iran

Portraits funéraires masculins, déposés dans des tombes en forme de caveaux voûtés

© Musée du Louvre, dist. RMN / Thierry Ollivier

Antiquités orientales
Iran

Auteur(s) :
Nancie Herbin

Cette tête funéraire, qui est presque de grandeur nature, est en terre crue. Elle a été découverte dans un tombeau de la "Ville royale" de Suse, avec d'autres têtes du même type. Elle date du milieu du IIe millénaire. La chevelure, disposée en visière au-dessus du front, comme les traits masculins du visage, sont typiques de Suse. Cette tête témoigne d'une nouvelle pratique funéraire.

Une tête grandeur nature

Cette sculpture faisait partie d'un groupe de têtes retrouvées dans un tombeau de la "Ville royale" de Suse, par Roland de Mecquenem, en 1926. Datée du milieu du IIe millénaire, elle est aussi la mieux conservée. Cette tête en terre crue a probablement été façonnée au moment de la mort. Elle est presque grandeur nature et légèrement penchée sur le cou. De par sa coiffure, elle peut être rapprochée de celles de ces petits adorants en bronze, (Sb 2447, musée du Louvre) de la même période médio-élamite. Elle est constituée d'une chevelure semblable, en forme de visière, très proéminente au niveau du front, et d'une barbe recouvrant un menton arrondi. Les parties constituant les éléments pileux étaient peintes en noir. Les yeux, en oblique, étaient rapportés en direction des tempes.

Une nouvelle pratique funéraire propre à Suse

Au milieu du IIe millénaire, les coutumes funéraires de Suse s'enrichissent d'une nouvelle pratique : certains défunts se font accompagner de leur portrait dans l'au-delà, comme pour perpétuer leur image de vivant. Cet usage s'observe essentiellement dans les caveaux voûtés à inhumations collectives. Une prière, adressée à un dieu chargé de veiller sur les défunts au moment du passage dans l'autre monde, est parfois rédigée sur une tablette placée dans la tombe. Les têtes sont probablement modelées et peintes à l'effigie du défunt. Leur regard a reçu un traitement particulier : de taille importante par rapport au reste du visage, les yeux sont rendus par des incrustations en terre cuite ou en bitume. Ce sont d'ailleurs parfois les seuls éléments préservés de ces effigies fragiles. Celle-ci a admirablement conservé la mémoire d'un dignitaire élamite, barbu et coiffé selon la mode locale.

D'autres têtes funéraires au Ier millénaire

Deux têtes de femmes et un masque du même genre datant du milieu du IIe millénaire ont été retrouvés à Haft Tépé, chef-lieu situé entre Suse et Choga Zambil, dans un atelier, près de la ziggurat. Au Ier millénaire, le matériel funéraire des caveaux susiens compte à nouveau des têtes en terre crue, mais de dimensions moindres et plus souvent réduites à l'état d'ébauche.

Bibliographie

- Borne interactive du département des Antiquités orientales.

- La cité royale de Suse : trésors du Proche-Orient ancien au Louvre, édition française revue par Annie Caubet ; édition américaine sous la direction de Prudence O. Harper, Joan Aruz et Françoise Tallon, traduction de The royal city of Susa : ancient Near Eastern treasures in the Louvre, Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1994, catalogue d' exposition, New York, Metropolitan Museum of Art, 17 novembre 1992-7 mars 1993, pp. 135-136 (texte sur les têtes funéraires).

Cartel

  • Portraits funéraires masculins, déposés dans des tombes en forme de caveaux voûtés

    Vers 1500 avant J.-C.

    Suse

  • Terre crue peinte

  • Fouilles R. de Mecquenem, 1926 : Sb 2836Fouilles R. de Mecquenem, 1924 - 1928 : Sb 5624

    Sb 2836, Sb 5624

  • Antiquités orientales

    Aile Sully
    Rez-de-chaussée
    Iran, la Susiane à l'époque médio-élamite
    Salle 10
    Vitrine 1 : Portraits funéraires masculins

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Questions d'enfants

Portrait funéraire masculin

Agnès Benoit, conservateur au département des Antiquités orientales du musée du Louvre répond aux questions des élèves de grande section de l’École maternelle Franklin Roosevelt à Vincennes.

Voir la vidéo