Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Présentation de la Vierge au Temple

Œuvre Présentation de la Vierge au Temple

Département des Arts graphiques : XIVe-XVe siècle

Présentation de la Vierge au Temple

RMN-Grand Palais - Photo S. Maréchalle

Arts graphiques
XIVe-XVe siècle

Auteur(s) :
Boyer Sarah

Exemple très rare d'une étude préparatoire à une fresque datant du Trecento et liée à une personnalité clairement définie, la Présentation de la Vierge au Temple est le seul dessin connu de Taddeo Gaddi, un des élèves de Giotto. Il se rapporte à la scène correspondante du cycle consacré par cet artiste à l'Histoire de la Vierge dans la chapelle Baroncelli de l'église Santa Croce à Florence entre 1332 et 1338.

Construire un espace architectural...

Tracée à la pointe de métal et à la règle, relevée ensuite par des rehauts de blanc disposés en fines hachures ou recouvrant des pans entiers, l'architecture se compose d'un édicule à minces colonnettes où se tiennent le Grand Prêtre et deux autres personnes. À droite, dans une loggia, sont regroupées les vierges. Sur la gauche, sainte Anne et saint Joachim, la tête ceinte d'une auréole vraisemblablement dorée à l'origine, observent leur fille, Marie, tournée vers eux, gravir les quinze marches qui la séparent du temple. À gauche, une voisine curieuse se penche à sa fenêtre et observe la scène, tandis que des groupes attendent de part et d'autre des escaliers.

... y placer des personnages...

Comme dans le Mariage de la Vierge, Taddeo Gaddi parvient, dans la Présentation de la Vierge au Temple, à un très haut degré d'achèvement : ces compositions sont non seulement les plus complexes de la chapelle, mais elles témoignent aussi de ses grands dons de narrateur. La mise en place de l'architecture et de la perspective, le calme et la dignité de la Vierge, au centre de toutes les attentions, l'expressivité des différents protagonistes, prolongent dans un style plus familier l'oeuvre de Giotto. La technique, qui combine papier préparé à la poudre d'os teintée de vert et pointe de métal, est caractéristique des premiers temps de la Renaissance italienne et fait florès dans les années postérieures. Mais, à l'inverse de dessinateurs plus tardifs, Gaddi ne tire pas encore toutes les possibilités de son médium, opposant violemment, comme dans un chiaroscuro, les rehauts de blanc à des traits sombres.

... et comparer

De nombreuses variantes interviennent par rapport à la fresque et conduisent à se poser la question du statut du dessin : modello ou copie ? Le principal changement tient à ce que la composition définitive est plutôt carrée, tandis qu'ici prédomine la verticalité. Or, il semblerait que le dessin du Louvre ait été coupé à droite et à gauche, comme le suggère le caractère arbitrairement incomplet des figures placées aux extrémités de la feuille. Selon Ladis, le fond et différents éléments de l'architecture ont été remplis de noir et de nombreux personnages, comme la petite Vierge émergeant du temple, ont été retouchés, parfois brutalement, avec du bleu. Deux types de blanc, un crème appliqué en hachures, qui suit les plis des drapés, et un plus crayeux posé en aplats, semblent suggérer deux interventions différentes. En outre, alors que les lignes définissant certaines figures, en particulier en bas, ont été renforcées avec insistance, les autres, en haut, semblent s'évanouir. Enfin, le noir du fond a été appliqué sans aucun soin : la voisine curieuse est ainsi en partie masquée, tandis que l'une des fenêtres du temple n'a pas été remplie.

Bibliographie

- BEAN Jacob, BOUCHOT-SAUPIQUE Jacqueline, Dessins de la collection de Filippo Baldinucci (1625-1696), cat. exp. Paris, musée du Louvre, Éditions des musées nationaux, Paris, 1958, p. 15, n 1.

- DEGENHART Bernhard, SCHMITT Annegrit, Corpus der italienischen Zeichnungen, 1300-1450, Berlin, 1968, vol. I, pp. 60-65, n 22, pl. 27.

- GOLDNER George R., Master Drawings From the Woodner Collection, cat. exp.  Malibu, The J. Paul Getty Museum, Fort-Worth, Kimbell Art Museum, Washington, National Gallery of Art, 1983-1984, pp. 13-20, n 1.

- LADIS Andrew, Taddeo Gaddi, critical reappraisal and catalogue raisonné, Columbia et Londres, University of Missouri Press, 1982, p. 246, fig. 60.

- PROPECK Lina, Dominique Vivant Denon : l'oeil de Napoléon, cat. exp. Paris, musée du Louvre, 1999- 2000, pp. 216-217, n 215.

Cartel

  • GADDI Taddeo

    Présentation de la Vierge au Temple

    Strozzi, Filippo

  • Papier vergé, au verso papier préparé vert ; au recto dans la partie supérieure, sous-couche ocre rouge et couche noire, préparation verte ailleurs, couleurs à la détrempe, compas pour les auréoles, tracé incisé au stylet avec dégagement de la préparation verte. Coupé sur les côtés.

    H. : 36.6 cm. ; L. : 28.5 cm.

  • achat

    391222

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet