Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Prisme du roi d'Assyrie Assurbanipal relatant ses campagnes...

Œuvre Prisme du roi d'Assyrie Assurbanipal relatant ses campagnes contre l'Élam et le pillage de Suse

Département des Antiquités orientales : Mésopotamie

Prisme F des expéditions militaires du roi Assurbanipal

© 2005 RMN / Franck Raux

Antiquités orientales
Mésopotamie

Auteur(s) :
Nancie Herbin

Ce prisme en terre cuite est constitué d'un noyau de terre grossière recouvert d'une fine couche d'argile permettant une meilleure précision des incisions. L'objet est creusé afin que le scribe puisse le faire pivoter autour d'un axe au fur et à mesure de son travail et faciliter ainsi l'écriture. Le texte est écrit dans un style littéraire.

Un prisme pour raconter les exploits du roi

Ce prisme recouvert de signes d'écriture cunéiforme sur toutes ses faces a été réalisé pour le roi Assurbanipal (668-627 av. J.-C.). Le texte comporte plusieurs récits de campagnes militaires. Le premier présente le roi et rappelle sa dernière campagne en Égypte ; les suivants décrivent plusieurs expéditions en Élam et contre les Mannéens : de nombreux détails sont donnés sur les dégâts causés à l'ennemi et l'amoncellement de leurs cadavres. La place centrale est occupée par le sac de Suse : le souverain se vante d'avoir détruit la ziggourat de Suse, tous les temples de la cité ainsi que les tombeaux des rois susiens. Il décrit la déportation des élamites en Assyrie et toutes les richesses pillées. La fin du texte parle de la restauration du palais de Ninive, la capitale assyrienne. En dernier lieu le scribe a inscrit une série de bénédictions en faveur de celui qui continuera cette oeuvre et de malédictions envers quiconque tentera de la détruire.

Des dépôts de fondation historiques

D'autres prismes racontant les autres campagnes du roi ont été retrouvés. En effet, chaque année, le souverain assyrien partait faire la guerre et conquérir de nouveaux territoires, sur l'ordre du dieu dynastique Assur. Ces objets de terre cuite ne servaient pas seulement à narrer les événements historiques les plus récents, ils étaient souvent utilisés comme documents de fondation et enfouis dans les murs de bâtiments officiels. Ils n'étaient donc pas destinés à être lus par des hommes mais par des dieux. Les textes devaient présenter le souverain comme un héros, fidèle serviteur des dieux, et légitimer sa place sur le trône.
Plusieurs versions, plus ou moins longues, d'un même récit étaient rédigées par les scribes royaux. Le contenu différait selon la date de rédaction du texte et sa destination.

Les campagnes assyriennes

C'est d'abord pour défendre leur propre territoire que les Assyriens durent faire la guerre aux peuples voisins. Peu à peu ils réussirent à se procurer un accès à la mer Méditerranée et à étendre leur territoire jusqu'à former un véritable empire. Cette tradition guerrière perdura et se transforma en razzias annuelles qui permettaient aux Assyriens de revenir chargés de prisonniers - artisans spécialisés ou simples manoeuvres - et d'objets précieux et de mâter les rébellions. La volonté de promouvoir le dieu dynastique Assur au rang de divinité universelle justifiait toutes expéditions belliqueuses.

Bibliographie

- LACKENBACHER Sylvie, "L'écriture de l'Histoire : les annales assyriennes et la Bible", in Le Monde de la Bible, septembre-octobre 1993, n 84, Bayard Presse, 1993, p. 11.

- ANDRE Béatrice, Naissance de l'écriture : cunéiformes et hiéroglyphes, Galeries nationales du Grand Palais, 7 mai - 9 août 1982, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1982, pp. 91-92, fig. 54.

- ANDRE-SALVINI Béatrice, La cité royale de Suse : trésors du Proche-Orient ancien au Louvre, New York, Metropolitan Museum of Art, 17 novembre 1992 - 7 mars 1993, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1992, pp. 270-271, fig. 189.

Cartel

  • Prisme F des expéditions militaires du roi Assurbanipal

    Empire néo-assyrien, règne d'Assurbanipal (646 ou 645 avant J.-C.)

  • Argile cuite

  • Acquisition 1948 , 1948

    AO 19939

  • Antiquités orientales

    Aile Richelieu
    Rez-de-chaussée
    Mésopotamie - Syrie du Nord. Assyrie : Til Barsip, Arslan Tash, Nimrud, Ninive
    Salle 6
    Vitrine 4

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet