Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Pyxide d’al-Mughira

Œuvre Pyxide d’al-Mughira

Département des Arts de l'Islam : 632-1000 : L’ère des califats, naissance et unité d’un empire

Pyxide d’al-Mughira

© 2009 Musée du Louvre / Hughes Dubois

Arts de l'Islam
632-1000 : L’ère des califats, naissance et unité d’un empire

Ce chef-d’œuvre taillé dans un seul bloc d’ivoire a été réalisé à la cour umayyade d’Espagne pour le prince al-Mughira. La boite déroule un cycle d’images (pas moins de quarante-huit figures, soixante-neuf avec celles du couvercle), présentant notamment des cavaliers, une scène de trône et un combat d’animaux. Les symboles et emblèmes du pouvoir légitime figurant sur cette sculpture illustrent la lutte des Umayyades face aux Abbassides.

C’est à la cour umayyade d’Espagne que fut sculpté un chef-d’œuvre anonyme, la  boîte ronde en ivoire du prince al-Mughira, dernier-né des fils du calife de Cordoue ‘Abd al-Rahman III (r. 929-961). L’état remarquable de la pièce permet d’admirer la virtuosité de la réalisation : visages des personnages sculptés même sur leur face non visible, nombreux détails gravés finement, détachés du fond d’ivoire. Y sont ménagés de vertigineux effets de relief. La profondeur de la taille excède 1,5 centimètre sur des parois atteignant sur la base l’épaisseur de 1,8 cm.

Le cycle d’image qui se déroule sur l’objet présente probablement un discours politique : autour des symboles du pouvoir légitime, il illustre la lutte des Umayyades face aux Abbassides. Une des scènes principales, la scène du trône, présente un personnage arborant le sceptre tressé des Umayyades et un flacon emblème de pouvoir, tandis qu’un autre tient un flabellum, symbolisant sa condition subalterne. Si l’on identifie le personnage au sceptre comme l’Umayyade, l’autre ne serait-il alors pas l’Abbasside ? Dans un autre médaillon, deux hommes adossés portent la main vers des nids de faucon, image de la légitimité umayyade. Un troisième médaillon enferme l’image d’un lion agressant un taureau. À la manière bédouine de la poésie arabe des premiers temps, les panégyristes comparent les souverains umayyades à des « lions rugissants ». Enfin, sur le dernier médaillon, deux cavaliers portent la main vers des régimes de dattes. Le palmier, symbole du pouvoir califal perdu avec l’Orient, est un thème illustre de la poésie umayyade.

La pyxide semble adresser un message à al-Mughira. C’est à lui qu’il revenait, après son frère al-Hakam II, de défendre les couleurs des Umayyades contre les Abbassides. Mais à la mort d’al-Hakam II, al-Mughira représentait une telle menace pour un parti qui lui était contraire, celui de son neveu, le futur Hicham II (r. 976-1013), qu’il fut exécuté. Cet assassinat ouvrit la crise majeure dont devait mourir le califat umayyade.

Inscription
« Bénédiction de Dieu, bienfait, joie, béatitude pour al-Mughira, fils du Commandeur des Croyants, que Dieu lui fasse miséricorde de ce qu’il a fait l’année trois cent cinquante-sept » [soit 968 de notre ère]

Bibliographie

. Makariou S., « Pyxide d’al-Mughira », in Les Arts de l’Islam au musée du Louvre, Makariou S. (dir.), Paris, 2012, p. 118-122 (à paraître).
. Makariou S., Un chef-d’œuvre de la sculpture d’ivoire : la pyxide d’al-Mughira, Paris, 2012 (à paraître)
. Martinez-Gros G. et Makariou, S. « Art et politique en al-Andalus, Xe-XIe s », in Les Andalousies de Damas à Cordoue, Cat. exp., Paris, Institut du monde arabe, 2000-2001, p. 72-79.
. Prado-Vilar, F. « Circular Visions of Fertility and Punishment: Caliphal Ivory Caskets from al-Andalus », Muqarnas, Vol. XIV, 1997, p.22, fig. 5; p.23, fig. 7; p.26, fig. 10; p.27, fig. 12

Cartel

  • Pyxide d’al-Mughira

    968

    Espagne, probablement Madinat al-Zahra (Cordoue)

  • Ivoire sculpté, trace de jais

    H. 16 cm ; D. 11,8 cm ; ép. Parois 1,8 cm

  • Achat, 1898

    OA 4068

  • Arts de l'Islam

    Aile Denon

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet